1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Oscars 2014 : le palmarès complet
3 min de lecture

Oscars 2014 : le palmarès complet

Voici le palmarès complet des lauréats dans les principales catégories des Oscars, qui ont été remis à Hollywood.

Les statuettes des Oscars, le 23 janvier 2006, à New York. (archives)
Les statuettes des Oscars, le 23 janvier 2006, à New York. (archives)
Crédit : DON EMMERT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les vainqueurs des Oscars 2014, décernés ce dimanche 2 mars à Los Angeles sont, entre autres, le film 12 Years a Slave et les acteurs Matthew McConaughey et Cate Blanchett. Leonardo DiCaprio n'a pas réussi à déjouer la malédiction, et repart toujours sans statuette, malgré sa performance saluée dans Le Loup de Wall Street.

Le palmarès des 86e Oscars.
Le palmarès des 86e Oscars.
Crédit : Adrian Leung / AFP


MEILLEUR FILM : 12 Years a Slave
Ce drame sur l'esclavage est adapté des mémoires de Solomon Northup, publiés en 1853, douze ans avant l'abolition de l'esclavage.

MEILLEUR RÉALISATEUR : Alfonso Cuaron pour Gravity
Après avoir gagné la course du box-office, avec plus de 690 millions de dollars de recettes, les aventures spatiales de Sandra Bullock ont également fait main basse sur plusieurs remises de prix, des BAFTA aux Directors Guild Awards.

MEILLEUR ACTEUR : Matthew McConaughey pour Dallas Buyers Club
L'acteur interprète dans ce film un malade du sida en guerre contre les autorités sanitaires américaines. Il l'emporte sur Chiwetel Ejiofor (12 Years a Slave), Christian Bale (American Bluff), Leonardo DiCaprio (Le loup de Wall Street) et Bruce Dern (Nebraska).

À lire aussi


MEILLEURE ACTRICE : Cate Blanchett pour Blue Jasmine
L'Australienne était la grande favorite avant la cérémonie, pour ce rôle de bourgeoise déchue sombrant dans la folie, offert par Woody Allen. Elle l'emporte sur Sandra Bullock (Gravity), Judi Dench (Philomena), Amy Adams (American Bluff) et Meryl Streep (Un été à Osage County).


MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE : Jared Leto pour Dallas Buyers Club
L'acteur joue le rôle d'une transsexuelle atteinte du sida dans ce film. Il a exprimé une pensée pour "tous les rêveurs dans le monde qui nous regardent ce soir, dans des endroits comme l'Ukraine ou le Venezuela, je veux leur dire que nous sommes là". Il a dédié son prix aux "36 millions de personnes qui ont perdu la bataille contre le sida". "Et à tous ceux qui ont jamais ressenti l'injustice en raison de ce que vous êtes et de qui vous aimez, je suis ici ce soir face au monde entier avec vous et pour vous", a ajouté l'acteur de 42 ans.

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE : Lupita Nyong'o pour 12 Years a Slave
L'actrice mexicano-kényane joue une esclave dans ce film. "Je n'oublie jamais que toute cette joie dans ma vie est liée à tant de souffrances", a déclaré la jeune actrice, très émue, en recevant la prestigieuse statuette. "Quand je regarde cette statuette dorée, je me dis et dis à chaque enfant : 'qu'importe d'où vous venez, vos rêves sont valables'", a-t-elle ajouté.


MEILLEUR FILM D'ANIMATION : La reine des neiges
Ce dessin animé est le conte de Noël de Disney, dans lequel les créateurs de Raiponce (2010, 3,1 millions d'entrées) racontent l'histoire d'une jeune fille, Anna, qui part à l'aventure pour tenter de retrouver sa sœur Elsa, la reine des neiges. Cette dernière a plongé le royaume d'Arendelle dans un hiver éternel... malgré elle.

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE D'ANIMATION : Mr Hublot, de Laurent Witz et Alexandre Espigares
C'est le "cocorico" de la soirée, puisqu'il s'agit d'un film français. Laurent Witz, extrêmement ému, a remercié sa famille, les membres de l'équipe du film et les organisateurs des Oscars, et a salué "Mr Hublot pour avoir fait de ce rêve une réalité". Le film raconte la rencontre, dans un monde rétro-futuriste, entre un homme-robot taciturne et un chien-robot quelque peu envahissant.

MEILLEUR FILM ÉTRANGER : La Grande Bellezza (Italie)
Le film de Paolo Sorrentino est une ode à la Rome éternelle et à une certaine décadence. Il s'est imposé face à La chasse (Danemark), Alabama Monroe (Belgique), L'image manquante (Cambodge) et Omar (Palestine).

MEILLEUR DOCUMENTAIRE : Twenty Feet From Stardom
Le documentaire retrace les carrières de choristes de stars telles que les Rolling Stones, Elvis, U2 ou Michael Jackson, qu'elles surpassent souvent musicalement. Une poignée de femmes, noires pour la plupart, peu ou pas connues du grand public mais qui ont laissé leur marque indélébile sur les chansons les plus célèbres du répertoire populaire.

À écouter

Retour sur le palmarès
01:43
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/