1 min de lecture Niger

Niger : 18 morts dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs

Au moins 18 personnes ont été tuées et 43 blessées dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs ce mardi 1er novembre, près de Bangui au Niger.

Le rapport de Save The Children dresse le classement des pays les plus précaires pour les adolescentes, avec en tête le Niger, le Tchad, la République Centrafricaine, le Mali, et la Somalie. (illustration)
Le rapport de Save The Children dresse le classement des pays les plus précaires pour les adolescentes, avec en tête le Niger, le Tchad, la République Centrafricaine, le Mali, et la Somalie. (illustration) Crédit : SIA KAMBOU / AFP
Valentine De Brye
et AFP

Dans l'ouest du Niger, près de Bangui, des affrontements entre éleveurs et agriculteurs ont fait près d'une vingtaine de morts et de nombreux blessés. " La bagarre s'est soldée par un bilan tragique de 18 morts, 43 blessés et plusieurs maisons incendiées", selon un communiqué du ministère de l'Intérieur du Niger.

Selon un élu local, des affrontements "à l'arme blanche ont éclaté dans la matinée lorsque les troupeaux de bovins appartenant à un éleveur ont dévasté un champ de céréales". "C'est la mort du propriétaire du champ, dans une première altercation qui a mis le feu aux poudres" a-t-il précisé, déplorant également un certain nombre de femmes et d'enfants parmi les victimes.

Le calme n'a pu revenir qu'après plusieurs heures de conflits "d'une rare violence", toujours selon cet élu. Le ministère a lancé "un appel au calme et à la sérénité" et annonce également l'ouverture "d'enquêtes" en promettant que "tous les coupables" de ces "actes atroces" seront "arrêtés et poursuivis en justice". Les conflits entre les agriculteurs et éleveurs sont récurrents au Niger, notamment pendant la période des récoltes qui coïncide également avec les mouvements du bétail vers les grandes aires de pâturage. 
 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Niger Affrontements Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants