2 min de lecture États-Unis

New York : le parrain d'une grande famille mafieuse assassiné

Francesco "Frank" Cali, le chef du clan Gambino, l'une des grandes familles de la mafia new-yorkaise, a été tué par balles à l'extérieur de son domicile de Staten Island, à New York.

Des policiers dans le quartier de Staten Island à New York, le 14 mars 2019
Des policiers dans le quartier de Staten Island à New York, le 14 mars 2019 Crédit : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Malgré leur influence déclinante, les clans italo-américains demeurent toujours actifs. Le chef du clan Gambino, l'une des grandes familles de la mafia new-yorkaise, a été tué par balles mercredi 13 mars, à l'extérieur de son domicile de Staten Island.

Selon plusieurs médias, Francesco "Frank" Cali aurait reçu six balles, avant que les auteurs présumés ne lui roulent dessus avec leur véhicule et prennent la fuite. Aucune interpellation n'a été effectuée en lien avec cet homicide, a précisé un porte-parole de la police.

Âgé de 53 ans et considéré comme adepte d'un style de vie discret, Frank Cali faisait partie des rares chefs de ces groupes italo-américains encore dans la force de l'âge. En 2015, plusieurs médias avaient rapporté son intronisation à la tête du clan Gambino, dont il faisait déjà officiellement partie depuis plus de vingt ans.

À lire aussi
Le lycée Marjory Stoneman Douglas High School de Parkland, en Floride, théâtre d'une fusillade mortelle le 14 février 2018 société
États-Unis : une série de suicides après la fusillade de Parkland

Né à New York, il avait des liens directs avec la mafia italienne, principalement le clan Inzerillo. Frank Cali n'avait qu'un seul surnom, "Franky Boy", à la différence de la plupart de ses co-accusés de l'époque, "le docteur" (Nicholas Corozzo), "le conducteur" (Leonardo DiMaria) ou "la boule de graisse", l'un des nombreux sobriquets du parrain qui l'a précédé, Domenico Cefalu.

Un clan puissant et reconnu

Fondé au début du XXeme siècle, le clan fut un temps considéré comme le plus puissant des États-Unis. Mais la condamnation à perpétuité, en 1992, de John Gotti, qui était devenu une célébrité nationale, a porté un sérieux coup à l'organisation, qui ne s'en est jamais vraiment remise. John Gotti est mort en prison en 2002.

Comme dans beaucoup de familles mafieuses, les assassinats de membres de l'organisation sont monnaie courante. Le fondateur du clan, Salvatore D'Aquila, a été tué en 1928, puis Albert Anastasia en 1957, et Paul Castellano en 1985. Ce dernier meurtre, à la sortie du restaurant Sparks, en plein cœur du quartier des affaires de Manhattan, avait été commandité par John Gotti lui-même, décidé à prendre les rênes du clan.

La mafia italo-américaine est indissociable de la région de New York, voire même de l'histoire des États-Unis, depuis les années 1920. Cependant, elle est largement passée au second plan depuis le début des années 2000. En grande partie dépossédée du trafic de drogue par les cartels mexicains, elle s'est rabattue sur des activités plus locales, qu'elle maîtrise de longue date : extorsion, prêts usuraires, jeu clandestin, fraude aux cartes de crédit ou à l'assurance santé.

Cinq grandes familles

L'assassinat de Frank Cali intervient quelques jours après le décès, en prison, de Carmine Persico, chef du clan Colombo, à 85 ans. Gambino et Colombo font partie des cinq grandes familles de la mafia italo-américaine du nord-est des États-Unis, avec les Bonanno, les Genovese et les Luchese.

Si les cinq clans sont censés travailler en bonne intelligence, les frictions sont fréquentes. Jeudi 14 mars, un membre du clan Gambino a été inculpé pour le meurtre, en octobre dernier, de Vincent Zito, parfois considéré comme proche de la famille Luchese. Dans une séquence qui aurait facilement trouvé sa place dans un film, le suspect, Anthony Pandrella, se serait rendu chez Zito, un ami de longue date, avant de lui tirer une balle derrière la tête.

En octobre également, Sylvester Zottola, considéré comme l'un des cadres du clan Bonanno, a été abattu par balles alors qu'il attendait sa commande à l'extérieur d'un restaurant McDonald's du Bronx.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis New York Mafia
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797210565
New York : le parrain d'une grande famille mafieuse assassiné
New York : le parrain d'une grande famille mafieuse assassiné
Francesco "Frank" Cali, le chef du clan Gambino, l'une des grandes familles de la mafia new-yorkaise, a été tué par balles à l'extérieur de son domicile de Staten Island, à New York.
https://www.rtl.fr/actu/international/new-york-le-parrain-d-une-grande-famille-mafieuse-assassine-7797210565
2019-03-15 01:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2MCxE5gaI7VMVvOO39tOBQ/330v220-2/online/image/2019/0315/7797210573_des-policiers-dans-le-quartier-de-staten-island-a-new-york-le-14-mars-2019.jpg