2 min de lecture Découverte scientifique

Nasa : deux points brillants dénichés sur la planète Céres

Une sonde en route vers Cérès a retransmis des images de mystérieux points brillant sur la plus petite planète.

La Nasa a détecté deux mystérieux points brillants sur la planète naine Céres
La Nasa a détecté deux mystérieux points brillants sur la planète naine Céres
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La sonde américaine Dawn en route vers Cérès a retransmis des images de la plus petite planète naine du système solaire sur lesquelles apparaissent deux mystérieux points brillants.

"Le point le plus lumineux reste encore trop petit pour être net sur l'objectif de la caméra mais en dépit de sa taille c'est le point le plus brillant sur Cérès, ce qui est vraiment inattendu et reste un mystère pour nous", indique jeudi dans un communiqué Andreas Nathues, un chercheur responsable de la caméra à l'Institut Max Planck pour la recherche sur le système solaire en Allemagne.

Une origine volcanique possible

"Les deux points se trouvent apparemment dans le même bassin, ce qui pourrait indiquer une origine volcanique", pense quant à lui Chris Russell, principal responsable scientifique de la mission Dawn de la Nasa, basé à l'Université de Californie à Los Angeles.

"Mais nous allons devoir attendre d'avoir une meilleure résolution des images pour pouvoir faire une telle interprétation géologique", ajoute-t-il. Ces images ont été prises le 19 février à 46.000 kilomètres de Cérès, une planète naine de 950 km de diamètre, plus grand objet de la ceinture principale d'astéroïdes du système solaire située entre les orbites de Mars et de Jupiter.

À lire aussi
vaccin
Coronavirus : l'Institut Pasteur arrête son projet de vaccin

Mais le 6 mars Dawn se mettra sur une orbite polaire autour de Cérès à 13.500 km et se rapprochera de la planète au plus près à environ 375 km à la fin novembre.

Une première détection véritable de vapeur d'eau

Les scientifiques de la mission auront alors 16 mois pour effectuer des mesures et des observations pour percer les mystères de Cérès. Des émissions localisées et intermittentes de vapeur d'eau avaient été détectées pour la première fois autour de Cérès entre novembre 2012 et mars 2013 par le puissant télescope spatial européen Herschel, qui observe dans l'infrarouge.

Cérès relâche de la vapeur d'eau à raison de 6 kilos par seconde, a calculé l'équipe internationale d'astronomes conduite par Michael Küppers de l'Agence spatiale européenne (ESA).

C'est la première détection véritable de vapeur d'eau autour d'un astéroïde, avait alors souligné les scientifiques. Avant d'aller étudier Cérès, la sonde Dawn, qui pèse 1,21 tonne, avait exploré Vesta, un des plus gros astéroïdes du système solaire, autour duquel elle est restée en orbite un an à partir de juillet 2011.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Espace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants