1 min de lecture Danemark

Mystère du sous-marin : Peter Madsen avoue l'assassinat de la journaliste Kim Wall

Peter Madsen, accusé d'avoir tué, puis découpé la journaliste suédoise Kim Wall à bord d'un sous-marin, est passé aux aveux. Il admet être l'auteur de ce meurtre.

Le procès de Peter Madsen, accusé d'avoir tué puis découpé la journaliste Kim Wall à bord de son sous-marin s'ouvre jeudi 8 mars
Le procès de Peter Madsen, accusé d'avoir tué puis découpé la journaliste Kim Wall à bord de son sous-marin s'ouvre jeudi 8 mars Crédit : TOM WALL / FAMILY HANDOUT / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Le Danois Peter Madsen, condamné à la perpétuité le 25 avril 2018 pour le meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall dans son sous-marin artisanal, a reconnu pour la première fois sa culpabilité dans un documentaire diffusé ce mercredi 9 septembre. L'inventeur de 49 ans, interrogé au téléphone, répond "oui" à la question du journaliste lui demandant s'il a tué la jeune femme venue l'interviewer en août 2017. "Il n'y a qu'un coupable et c'est moi", dit-il. 

Le quadragénaire avait jusque-là toujours défendu la thèse de la mort accidentelle au cours de son procès. La reporter Kim Wall était venue lui rendre visite en août 2017, près de Copenhague, dans son sous-marin artisanal afin de raconter ses aventures en tant qu'inventeur. 

La journaliste est portée disparue le soir-même par son compagnon, elle sera retrouvée le lendemain, en mer, complètement démembrée. Peter Madsen avait déjà reconnu être l'auteur du démembrement. Il avait eu recours à une scie.

La jeune femme de 30 ans était déjà morte avant cela. Selon les médecins légistes, son décès serait dû à un étouffement ou un égorgement, précédé par des actes de torture. Néanmoins, malgré la bataille d'experts, le manque de preuves matérielles irréfutables et l'état de décomposition avancée du corps de Kim Wall n'avait pas permis de déterminer les causes de sa mort.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danemark Meurtre Suède
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants