1 min de lecture États-Unis

Mary Jackson : qui était celle qui donne son nom au QG de la Nasa ?

En pleines manifestations contre les violences policières et le racisme systémique, l'agence spatiale américaine souhaite ainsi rendre hommage à cette ingénieure dont les travaux "ont aidé la Nasa à envoyer des astronautes américains dans l'espace avec succès".

Mary W. Jackson, première femme noire ingénieure de la Nasa.
Mary W. Jackson, première femme noire ingénieure de la Nasa. Crédit : Handout / NASA / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

Elle était une des "Figures de l'Ombre". Le siège de la Nasa à Washington va être rebaptisé au nom de sa première ingénieure afro-américaine, Mary Jackson. Dans un communiqué, Jim Bridenstine, patron de l'agence spatiale rend honneur au parcours de cette mathématicienne qui s'est battue pour l'égalité aux côtés de ses collègues. "Mary W. Jackson a fait partie d'un groupe de femmes très importantes, qui ont aidé la Nasa à envoyer des astronautes américains dans l'espace avec succès".

En 1958, en pleine ségrégation, Mary Jackson (1921-2005) était devenue la première ingénieure aéronautique noire de l'agence spatiale. Elle est l'auteure de nombreuses études, notamment sur les vols supersoniques. Jim Bridenstine, patron de l'agence spatiale s'est engagé à continuer à souligner les efforts de femmes, d'Afro-Américains et de personnes de tous horizons "qui ont permis à la Nasa d'écrire une histoire d'explorations réussies". 

Une "Figure de l'Ombre"

Face à la pression de la rue et des réseaux sociaux, dans un contexte de manifestations historiques, les entreprises et institutions américaines se sont plongées dans une vaste introspection sur la place faite à la population afro-américaine dans la société et le racisme systémique qui la frappe et perpétue les inégalités. Netflix, Apple ou encore Google, ont par exemple débloqué des fonds destinés aux universités ou aux artistes noirs.

L'an dernier, la Nasa avait déjà rebaptisé la rue desservant son siège "Hidden Figures Way" (Passage des Figures de l'ombre) en l'honneur de trois mathématiciennes noires  (Mary Jackson, Katherine Johnson, Dorothy Vaughan) dont le travail sur le Projet Mercury, documenté dans le film "Les Figures de l'ombre", s'est avéré précieux dans la conquête spatiale américaine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis NASA Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants