1 min de lecture International

Le Serbie et la Bosnie déclarent l'état d'alerte après des inondations historiques

L'état d'alerte a été déclaré jeudi en Serbie et en Bosnie qui connaissent les plus graves inondations depuis 120 ans.

Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les armées de Serbie et Bosnie sont intervenues pour secourir des milliers de sinistrés. L'état d'alerte y a été déclaré après ue les pays aient connu les plus graves inondations depuis 120 ans. Trois personnes se sont noyées en Serbie et quelque 3.000 ont du être évacuées.

Les deux pays ont demandé une aide humanitaire à la communauté internationale. "C'est la pire catastrophe naturelle qui a jamais eu lieu en Serbie", a déclaré le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic en se rendant dans des zones inondées.

160.000 foyers privés d'électricité

Plus de 3.300 personnes ont été évacuées dans l'ouest et dans le sud-ouest du pays, alors que quelque 200 attendent toujours d'être secourues. Les écoles à Belgrade et dans 18 autres villes du pays seront fermées jusqu'à la fin de la semaine.

Quelque 100.000 foyers en Serbie et quelque 50.000 en Bosnie sont privés d'électricité, selon des sources officielles. L'excavation dans deux mines de charbon a été interrompue en Serbie à cause d'inondations dans deux mines près de Belgrade qui approvisionnent les plus importantes centrales thermiques du pays.

Les habitants piégés par les eaux

À lire aussi
Marine Le Pen invitée du Grand Jury le 25 octobre 2020 élections américaines
Trump : sa réélection "plus positive pour la France que celle de Biden", selon Le Pen

La circulation ferroviaire en direction du Monténégro (sud-ouest) et de Nis (sud) a également été interrompue pour les mêmes raisons. En Bosnie voisine, plusieurs villes inondées par les eaux de la rivière de Bosna, dans le centre et le nord. A Maglaj et Doboj (nord), des milliers d'habitants sont piégés par les eaux dans leurs immeubles.

En début de soirée, le centre de Maglaj n'était accessible qu'en bateau pneumatique. L'armée a envoyé des hélicoptères pour évacuer plusieurs dizaines de personnes en danger.

Au cours des dernières 48 heures, il a eu entre 100 et 150 l/m2 de pluie, alors que généralement les précipitations moyennes pour les zones touchées ne dépassent pas les 80 l/m2 pour tout le mois de mai, a précisé un météorologue Zeljko Majstorovic.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Inondations Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants