2 min de lecture Royaume-Uni

Le Royaume-Uni va-t-il sortir de l'Union européenne ?

C'est le combat perdu de David Cameron contre l'élection de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne qui relance la question : le Royame-Uni risque-t-il de quitter l'Union européenne ?

Le Premier ministre britannique David Cameron lors d'une conférence de presse à Bruxelles en février 2014 (archive).
Le Premier ministre britannique David Cameron lors d'une conférence de presse à Bruxelles en février 2014 (archive). Crédit : JOHN THYS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La bataille perdue de David Cameron contre Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne accroît le risque que les Britanniques décident de sortir de l'UE, à moins que leur Premier ministre n'arrive à obtenir des réformes de l'Union.

S'il est réélu en 2015, David Cameron s'est d'ores et déjà engagé à organiser un référendum sur l'appartenance de son pays à l'UE en 2017. Mais dès aujourd'hui, il reconnaît lui-même que la tâche de maintenir le Royaume-Uni dans l'Union était désormais plus compliquée. D'ailleurs ses opposants politiques se sont empressés de souligner l'"humiliation" subie du Premier ministre ainsi que son "isolement".

Le risque de "Brexit"

Tous les journaux britanniques faisaient état ce samedi 28 juin du risque de sortie, dont le Times qui titrait : "La Grande-Bretagne s'approche de la sortie de l'UE". On parle alors de "Brexit", la contraction de "British exit", qui signifie "sortie de l'UE".

L'épisode Juncker est clairement une défaite importante pour David Cameron, et sans un remède à cela, il augmente le risque d'un Brexit. (...) Cependant, c'est loin d'être la fin de l'histoire pour obtenir des réformes européennes d'envergure.

Mats Persson, directeur de l'institut londonien Open Europe
Partager la citation
À lire aussi
Une bouteille à la mer (illustration) Royaume-Uni
Une bouteille à la mer en hommage à la victime d'un attentat échoue en Italie

En agitant la menace d'un départ britannique, David Cameron pourrait bien amener les dirigeants européens à se ranger derrière lui. A l'instar du Premier ministre suédois qui s'est dit disposé à "faire des efforts supplémentaires" pour répondre aux exigences britanniques.

Le sommet du 16 juillet : un moment-clé

C'est lors du prochain sommet du 16 juillet que va se décider l'attribution des autres postes européens de premier plan. Le Royaume-Uni pourrait hériter d'un poste-clé comme la présidence du Conseil européen, actuellement occupée par Herman Van Rompuy.

Pour David Cameron, la condition sine qua non pour que son pays reste dans l'UE est l'obtention de plusieurs choses parmi lesquelles : la réforme du marché unique et des exemptions de certaines législations européennes pour son pays. 

Et les Britanniques sont derrière lui. Car s'ils reconnaissent les vertus d'une union économique, ils sont plus que réticents à la construction d'une Europe politique et à des abandons de souveraineté. Mais la capacité de David Cameron à obtenir des changements dépendra aussi paradoxalement de ses relations avec Jean-Claude Juncker, qu'il n'a cessé de critiquer ouvertement.

Le discrédit de Cameron

Selon le politologue londonien Simon Hix, l'épisode Juncker est un "désastre pour l'avenir de la relation du Royaume-Uni avec l'UE".

Cela va renforcer les députés conservateurs les plus eurosceptiques, qui vont dire "vous voyez, l'Europe ne peut pas se réformer et notre tentative d'obtenir une nouvelle relation pour le Royaume-Uni va échouer"

Simon Hix
Partager la citation

Pour le député conservateur eurosceptique Bernard Jenkin c'est joué d'avance, "Il n'y a aucun appétit en Europe pour une réécriture substantielle des traités".

Quant à John Redwood, un autre député conservateur, la balle est dans le camp des électeurs : "Si le reste de l'UE continue d'être aussi insensible aux besoins du Royaume-Uni, davantage d'électeurs tireront leurs propres conclusions sur l'attrait de notre appartenance" à l'Union.

Pour l'instant les partisans d'une sortie de l'UE et les partisans d'un maintien seraient à égalité au Royaume-Uni (à 39% chacun), selon un sondage You Gov publié le 20 juin dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Union européenne David Cameron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772916739
Le Royaume-Uni va-t-il sortir de l'Union européenne ?
Le Royaume-Uni va-t-il sortir de l'Union européenne ?
C'est le combat perdu de David Cameron contre l'élection de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne qui relance la question : le Royame-Uni risque-t-il de quitter l'Union européenne ?
https://www.rtl.fr/actu/international/le-royaume-uni-va-t-il-sortir-de-l-union-europeenne-7772916739
2014-06-28 19:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/beqGubmK4dw8_NNDIpMOXg/330v220-2/online/image/2014/0628/7772916823_le-premier-ministre-britannique-david-cameron-lors-d-une-conference-de-presse-a-bruxelles-en-fevrier-2014-archive.jpg