1 min de lecture Vatican

"Le pape François gêne parce qu'il bouscule l'ordre établi", dit Vanessa Schneider

REPLAY / BILLET - Le pape François tape du poing sur la table contre l'égoïsme des pays riches sur les migrants. Des mots très forts qu'il faut saluer, estime la journaliste.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
"Le pape François gêne parce qu'il bouscule l'ordre établi", dit Vanessa Schneider Crédit Image : Cécile de Sèez / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider

"Le spectacle des derniers jours de ces êtres humains traités comme des marchandises fait pleurer", a lancé dimanche 20 juin le pape François lors d'une visite à Turin. Allusion aux milliers d'hommes, de femmes et d'enfants venus d'Afrique, fuyant la misère ou la guerre, qui meurent par centaines dans nos mers.

Pour Vanessa Schneider, la parole du souverain pontife "n'est pas simplement compassionnelle, elle est aussi politique". Il s'en prend aux collusions mafieuses "qui profitent de la détresse des migrants". Il dénonce l'attitude de l'Union européenne "empêtrée dans ses divisions concernant l'accueil des réfugiés, et où le chacun pour soi semble la règle entre les pays".
"Si l'immigration accroît la concurrence, les migrants ne peuvent en être tenus pour coupables car ils sont victimes de l'injustice, de l'économie du rejet et des guerres", a estimé le pape. Des propos jugés "courageux" par la journaliste, pour qui cette prise de position n'est pas étonnante.

Le pape François s'affiche sur tous les front, même les plus sensibles

Vanessa Schneider
Partager la citation
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Pape François Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants