1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le nouveau combat de l'ex-prisonnier Atangana : faire libérer une avocate franco-camerounaise
1 min de lecture

Le nouveau combat de l'ex-prisonnier Atangana : faire libérer une avocate franco-camerounaise

RÉACTION - Michel Thierry Atangana, ancien prisonnier français au Cameroun a alerté le président François Hollande sur le cas d'une avocate prisonnière dans le pays depuis 4 ans.

Michel Thierry Atangana a été emprisonné 17 ans au Cameroun, pour des faits qu'il a toujours nié
Michel Thierry Atangana a été emprisonné 17 ans au Cameroun, pour des faits qu'il a toujours nié
Crédit : AFP
La rédaction de RTL & La rédaction numérique de RTL

Le 18 février, Michel Atangana a été libéré par un décret signé par le président camerounais, Paul Biya, après avoir passé 17 ans en prison au Cameroun. Un peu plus d'un mois après sa libération, reçu vendredi 28 mars à l'Élysée par François Hollande, il appelle à la mobilisation pour libérer l'avocate Lydienne Eyoum.

Maître Eyoum est emprisonnée dans la prison centrale de Yaoundé, la capitale camerounaise, depuis quatre ans. Accusée par le pouvoir de détournement de fonds publics, elle clame son innocence

Des conditions de détention dénoncées

Les conditions de détention de cette avocate ne respectent pas les droits de la défense : "Maître Eyoum est détenue dans des conditions absolument abjectes puisqu'elle est en prison depuis quatre ans, sans avoir été jugée. Le jugement n'a commencé qu'en fin d'année dernière", dénonce Jean-Yves Leconte, sénateur des Français établis hors de France. 

Dominique Sopo, ex-président de SOS-Racisme, abonde dans le même sens, "Après m'être engagé en faveur de la libération de Monsieur Atangana pour protester contre des violations manifestes et répétées des droits de l'homme, je m'engage dans l'affaire Eyoum", explique-t-il.

Hollande sensible à sa requête

À lire aussi

Président du comité de soutien de Lydienne Eyoum, Michel Thierry Atangana a donc profité du rendez-vous en tête-à-tête avec François Hollande pour lui faire part de son nouveau combat : militer pour la libération des Français détenus arbitrairement dans le monde. 

À la sortie de son entrevue, le Franco-camerounais a d'abord salué l'implication du Président français dans sa libération : "J'ai été oublié pendant 12 ans par les services français. François Hollande a repris mon dossier, il l'a étudié et a pu établir un dialogue fécond avec Paul Biya, ce qui a mené à ma libération.

Puis il est revenu sur le cas de Lydienne Eyoum. Selon lui, le Président a été sensible à son engagement. "Je pense que des actes seront posés dans les jours qui viennent", conclut-il, espérant une libération prochaine.

À écouter

Le nouveau combat de l'ex-prisonnier Atangana : faire libérer une avocate franco-camerounaise
00:00:20
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire