1 min de lecture International

Le Mali "en guerre" contre les terroristes à Kidal

Après le kidnapping d'une trentaine de fonctionnaires à Kidal par la rébellion touareg du MNLA, le Mali a assuré mener "une guerre sans merci" aux "terroristes".

Des soldats français patrouillent aux côtés des forces maliennes, le 27 juillet 2013 à Kidal, dans le nord du Mali (image d'illustration)
Des soldats français patrouillent aux côtés des forces maliennes, le 27 juillet 2013 à Kidal, dans le nord du Mali (image d'illustration) Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Mali va mener "une guerre sans merci" aux "terroristes" ayant affronté samedi son armée à Kidal, à l'extrême nord-est du pays, a déclaré dimanche 18 mai le Premier ministre malien Moussa Mara, en visite dans le nord du pays.

"Les terroristes ont déclaré la guerre au Mali, le Mali est donc en guerre contre ces terroristes", a dit Mara, joint par téléphone à Gao (nord-est). A la question de savoir s'il parlait de rebelles touareg mis en cause par son gouvernement dans ces combats meurtriers, il a répondu: "Quand quelqu'un attaque la République, c'est un terroriste, quelles que soient son origine, son appartenance à un terroir. Nous allons donc mener une guerre sans merci à ces terroristes".

Samedi, à l'issue de combats à Kidal entre les soldats maliens et "le MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) appuyé par des éléments des groupes terroristes", les militaires "ont repris le contrôle de tous les bâtiments administratifs à l'exception, pour le moment, du gouvernorat, où le MNLA et les terroristes détiennent une trentaine de fonctionnaires en otages", a affirmé le ministère malien de la Défense dans un communiqué. Auparavant, une source au gouvernorat de Kidal avait déclaré à l'AFP: "Une trentaine d'agents sont portés disparus depuis hier (samedi). Nous ne connaissons pas leur sort".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Mali Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants