1 min de lecture Animaux

LE CHIFFRE - Il tente de quitter les Galapagos avec 11 iguanes dans son sac à dos

Un Mexicain a été arrêté alors qu'il cherchait à emporter avec lui une dizaine de reptiles rares.

Il tente de quitter les Galapagos avec 11 iguanes dans son sac à dos
Il tente de quitter les Galapagos avec 11 iguanes dans son sac à dos Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Dans les Galapagos, l'iguane est plus qu'une curiosité, c'est une véritable mascotte. Partout dans l'archipel situé en plein Pacifique au large de l'Équateur, différentes espèces du reptile se prélassent sur les rochers et dans la végétation, s'attirant la curiosité des touristes et des scientifiques.

Mais ces drôles d'animaux à l'aspect préhistorique intéressent également des curieux bien moins intentionnés. Lundi 7 septembre, le ministère équatorien de l’Environnement a annoncé qu'un Mexicain venait d'être arrêté et placé en détention pour avoir tenté de voler plusieurs spécimens rares. Au total, pas moins de onze iguanes, neuf terrestres et deux marins, ont été retrouvés dans le sac à dos de l'homme qui cherchait à fuir le pays avec son précieux butin. 

Selon les autorités locales, l'individu était déjà connu pour un trafic du même genre en Nouvelle-Zélande et s'apprêtait à vendre les iguanes en Afrique. Le communiqué ajoute qu'il disposait de "l’aide d’autres étrangers venus dans les îles en prétextant faire du tourisme." Ce n'est pas la première fois que l'archipel, qui est le lieu au monde où vivent le plus d'espèces endémiques, où même les reptiles sont la cibles de trafiquants d'animaux rares. En 2013, par exemple, un Allemand avait écopé de quatre ans de prison pour des faits similaires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Pacifique Équateur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants