2 min de lecture Terrorisme

La Tunisie frappée par un attentat, le premier depuis deux ans

Six membres des forces de l'ordre ont été tués dimanche dans le nord-ouest de la Tunisie dans un attentat revendiqué par la branche d'al-Qaïda au Maghreb (Aqmi).

Une ambulance recouverte du drapeau tunisien après l'attentat qui a fait 6 morts du côté des forces de l'ordre dimanche 8 juillet
Une ambulance recouverte du drapeau tunisien après l'attentat qui a fait 6 morts du côté des forces de l'ordre dimanche 8 juillet Crédit : FETHI BELAID / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Deux ans de calme et de reconstruction éclatent en fumée. Dimanche 8 juillet, la Tunisie est à nouveau frappée par le terrorisme. Une attaque perpétrée dans le nord-ouest du pays par la branche d'al-Qaïda au Magrheb islamique (Aqmi) qui a fait six victimes du côté des forces de l'ordre tunisiennes. C'est l'attentat le plus meurtrier depuis celui de 2016 contre une caserne de l'armée, un poste de police et de gendarmerie. Elle avait fait 20 morts, dont sept civils.

Six agents de la Garde nationale ont été tués et trois blessés lorsque leur voiture a été attaquée dimanche matin avec un engin explosif artisanal près de la frontière avec l'Algérie, dans le secteur de Ain Sultan, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Une cérémonie d'hommage aux victimes s'est déroulée lundi à 8 heures du matin près de Tunis. 

Le secteur de Ain Sultan en Tunisie
Le secteur de Ain Sultan en Tunisie Crédit : Capture d'écran

Un porte-parole du ministère a raconté que "les assaillants ont ouvert le feu sur les forces de sécurité" après l'explosion, et que des "opérations de recherche des terroristes" étaient en cours avec l'aide de l'armée. Dans la nuit de dimanche à lundi, la branche tunisienne du groupe jihadiste Aqmi, Okba ibn Nafaa, a revendiqué l'attaque, affirmant avoir saisi plusieurs armes de la patrouille visée. 


"Nous sommes conscients du fait que la guerre contre le terrorisme sera longue", a déclaré sur place le ministre de l'Intérieur par intérim, Ghazi Jeribi. "Nous irons jusque dans les repaires (des combattants) et nous vengerons le peuple tunisien", a-t-il poursuivi. 

À lire aussi
Djamel Beghal au Palais de justice de Paris en octobre 2014 jihad
Djamel Beghal, mentor religieux des Kouachi et de Coulibaly, rejugé en Algérie

Cette attaque intervient dans une Tunisie en reconstruction, grièvement touchée par le terrorisme visant ses autorités. Mais aussi des civils, notamment après les attentats de Sousse et du musée Bardo en 2015. Secouée par une crise politique, le pays espère tout de même vivre cette année une très bonne saison touristique à la faveur de l'amélioration de la sécurité qui a permis le retour en force des tour-opérateurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Afrique Attentats en Tunisie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794042276
La Tunisie frappée par un attentat, le premier depuis deux ans
La Tunisie frappée par un attentat, le premier depuis deux ans
Six membres des forces de l'ordre ont été tués dimanche dans le nord-ouest de la Tunisie dans un attentat revendiqué par la branche d'al-Qaïda au Maghreb (Aqmi).
https://www.rtl.fr/actu/international/la-tunisie-frappee-par-un-attentat-le-premier-depuis-deux-ans-7794042276
2018-07-09 12:28:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/h24MgtnwOXk0Od-2LwBtsA/330v220-2/online/image/2018/0709/7794042320_une-ambulance-recouverte-du-drapeau-tunisien-apres-l-attentat-qui-a-fait-6-morts-du-cote-des-forces-de-l-ordre-dimanche-8-juillet.jpg