2 min de lecture Info

L'espérance de vie dans les pays pauvres a fortement augmenté

Entre 1990 et 2012, l'espérance de vie a progressé de 9 ans en moyenne dans les pays pauvres, selon l'OMS.

Sek Yim, 120 ans, et sa femme Ouk, 108 ans, au Cambodge, en 2003 (illustration).
Sek Yim, 120 ans, et sa femme Ouk, 108 ans, au Cambodge, en 2003 (illustration). Crédit : DANIEL MEHTA / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

 L'espérance de vie a progressé de 9 ans en moyenne dans les pays pauvres entre 1990 et 2012, selon des chiffres publiés dans les statistiques annuelles sur la santé mondiale, compilées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La hausse moyenne, tous pays confondus, est de 6 ans, entre 1990 et 2012.

Ainsi un garçon né en 2012 peut espérer vivre jusqu'à l'âge de 68 ans, et une fille jusqu'à 73 ans. C'est six ans de plus que les enfants nés en 1990.

"Moins d'enfants qui meurent avant leur 5e anniversaire"

Les 6 pays dans le monde qui ont enregistré les plus fortes hausses de l'espérance de vie sont le Libéria (de 42 ans à 62 ans), suivi par l'Ethiopie (de 45 à 64 ans), les Maldives (de 58 à 77 ans), le Cambodge (de 54 à 72 ans), le Timor-Oriental (de 50 à 66 ans) et le Rwanda (de 48 à 65 ans).

"Une des principales raisons expliquant que l'espérance de vie a autant augmenté est le fait qu'il y a moins d'enfants qui meurent avant leur 5e anniversaire", a déclaré le Dr Margaret Chan, directrice-générale de l'OMS. Un garçon né en 2012 dans un pays riche peut espérer vivre jusqu'à 76 ans, soit 16 ans de plus qu'un garçon né dans un pays pauvre la même année. 

Les Japonaises ont la plus longue espérance de vie au monde

À lire aussi
gendarmerie
Strasbourg : flashé à 191 km/h, un octogénaire dit être en retard pour son vaccin anti-Covid

Le différentiel est encore plus important chez les filles. Une fille née en 2012 dans un pays pauvre a une espérance de vie de 63 ans, alors que celle qui est née dans un pays riche peut espérer vivre jusqu'à 82 ans. Quelque soit l'endroit où les femmes vivent dans le monde, elles vivent plus longtemps que les hommes. Dans les pays riches, la différence est de 6 ans, et dans les pays pauvres de 3 ans. 

Ce sont les Japonaises qui ont la plus longue espérance de vie au monde (87 ans), suivies par les Espagnoles, les Suissesses et les Singapouriennes. Du côté des hommes, ce sont ceux originaires d'Islande, de Suisse et d'Australie qui ont la plus longue espérance de vie, avec 81,1, 80,7 et 80,5 ans.

Islande, Suisse, Australie en tête des pays riches

Selon le Dr Ties Boerma, responsable du service des statistiques de santé à l'OMS, "dans les pays riches, le gain dans l'espérance de vie s'explique par le fait que moins d'hommes et de femmes y meurent avant leur soixantième anniversaire, suite à des attaques ou maladies cardiaques".

La réduction de la consommation du tabac est aussi un facteur explicatif. A l'autre bout de l'échelle, l'espérance de vie dans 9 pays africains est toujours inférieure à 55 ans, que ce soit pour les femmes ou les hommes. Il s'agit de l'Angola, de la Centrafrique, du Tchad, de la Côte d'Ivoire, de la RDC, du Lesotho, du Mozambique, du Nigeria et de la Sierra-Leone.

Voici les pays où les hommes vivent le plus longtemps: l'Islande, la Suisse, l'Australie, Israël, Singapour, la Nouvelle-Zélande, l'Italie, le Japon, la Suède et le Luxembourg. Voici la même liste pour les femmes: le Japon, l'Espagne, la Suisse, Singapour, l'Italie, la France, l'Australie, la Corée du Sud, le Luxembourg et le Portugal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info OMS Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants