1 min de lecture Kenya

Kenya : six morts dans une attaque à la machette contre des soldats

L'armée est parvenue à maîtriser une attaque perpétrée par un groupe de jeunes armés de machettes, sur la côte kényane. Les six assaillants ont été tués.

Des soldats kényans patrouillent dans la ville côtière de Mombasa, le 10 juin 2014 (archives)
Des soldats kényans patrouillent dans la ville côtière de Mombasa, le 10 juin 2014 (archives) Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une dizaine de jeunes armés de machettes ont attaqué une caserne militaire, tôt ce dimanche 2 novembre à Mombasa, grande ville côtière du sud du Kenya. 

"En ripostant, les soldats et les sentinelles ont tué cinq (des assaillants)", a annoncé l'armée dans un communiqué. "Ils ont poursuivi le sixième, qui a été tué dans une forêt à proximité." Une septième personne a été arrêté et est interrogé. L'armée a encore précisé qu'un soldat avait été blessé dans l'attaque.

"Il pleuvait à verse, donc (les agresseurs) pensaient sûrement que les soldats dormiraient", a avancé le gouverneur de Mombasa, qui demandait comment, "dans un pays indépendant", des "criminels sains d'esprit" pouvaient "vouloir attaquer une caserne militaire".

Lutte contre les islamistes shebab

L'incident intervenait 24 heures à peine après une embuscade tendue contre des policiers dans le nord du Kenya, qui, selon des sources policières, a fait 22 morts, dont 20 policiers.

Aucune indication n'a été donnée sur l'identité des agresseurs, ni leur mobile. Le Kenya a fait l'objet d'une série d'attaques, en particulier dans la capitale Nairobi et dans la très touristique ville de Mombasa, depuis qu'il a envoyé ses troupes dans le sud somalien à la poursuite des insurgés islamistes shebab. Pour autant, il s'agit généralement d'attaques à la grenade ou à la bombe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kenya Armée Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants