2 min de lecture Kenya

#JeSuisKenyan, Twitter se mobilise après l'attaque de l'université au Kenya

REVUE DE TWEETS - Le hashtag #JeSuisKenyan était le plus utilisé en France, vendredi matin, en soutien aux 147 personnes tuées par des hommes armés à l'université de Garissa au Kenya.

L'attaque revendiqué par les Chebab a fait 147 morts
L'attaque revendiqué par les Chebab a fait 147 morts Crédit : CARL DE SOUZA / AFP
Chloé Keromnes

L'attaque meurtrière de l'université de Garissa, survenue le jeudi 2 mars, a déclenché un élan de solidarité sur Twitter. Le hashtag #JeSuisKenyan, est depuis jeudi soir en tête des mots clés les plus utilisés en France. Le mouvement a débuté vers 9 heures du matin jeudi, soit à peine quatre heures après le début de l'attaque, à l’initiative d'un Kényan. Il a ensuite été très rapidement suivi par des Français, dont la mobilisation est la plus active sur le réseau social. Notamment puisque l'attaque fait écho aux attentats de janvier 2015, qui ont fait 17 morts dans l'hexagone.

Vendredi matin, #JeSuisKenyan est apparu près de 7.000 fois sur twitter en soutien aux victimes. Au delà du nombre de morts, c'est aussi le symbole ciblé par l'attentat qui choque et émeut les internautes. Comme a pu le souligner le président français dans un communiqué jeudi soir, le Kenya fait face au "terrorisme le plus abject, celui qui s'attaque à la jeunesse, au savoir et à l'éducation".

Si la mobilisation est importante, elle n'est pour l'instant pas à la hauteur de celle qui a suivi les attentats français. Le hashtag #JeSuisCharlie avait été utilisé plus de 5 millions de fois en seulement trois jours. De nombreux utilisateurs de Twitter ont ainsi fait part de leur indignation face à la faible réaction que le dramatique événement a engendré sur internet, mais aussi dans la sphère politique et médiatique.

Jeudi 2 avril, un groupe armé et cagoulé a fait irruption vers 5 heures 30 du matin (6 heures 30 en France), dans l'université kényane de Garissa, située à 180 km de la frontière somalienne. 147 personnes ont été tuées, et 79 autres ont été blessées. Quatre assaillants ont été abattus selon le Centre national de gestion des catastrophes (NDOC) rapporte l'AFP. L'attentat a été revendiqué par les Shebab, un groupe somalien lié à Al-Qaida.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kenya Afrique Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants