1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Jean-Louis Borloo en photo sur un tract jihadiste
1 min de lecture

Jean-Louis Borloo en photo sur un tract jihadiste

Le fondateur de l'UDI s'est retrouvé pour la deuxième fois par erreur en photo sur un tract de revendication d'un groupe islamiste.

Jean-Louis Borloo
Jean-Louis Borloo
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
La rédaction numérique de RTL & Agata Madenska

L'histoire peut faire sourire malgré son fond dramatique. Jean-Louis Borloo, ex-ministre de l'Écologie, s'est retrouvé par erreur sur un tract du groupe islamiste Al Mourabitoune, présent notamment au Mali. Sur ce tract de propagande, il y est présenté comme une victime d'une prise d'otage.

C'est David Thompson, journaliste spécialiste des jihadistes, qui a révélé le document sur Twitter. L'information a été relayée par Le Parisien. Jean-Louis Borloo se retrouve sur un tract où apparaît un jihadiste armé d'Al Mourabitoune à droite et où figurent trois victimes présumées d'une prise d'otages. L'événement a eu lieu le 7 août dernier à l'hôtel Byblos de Sévaré au Mali et a réellement fait 13 morts. Mais pas Jean-Louis Borloo.

A en croire les précédents tracts du groupe salafiste, Jean-Louis Borloo a déjà été l'une de leurs victimes. C'est un internaute qui a ressorti un ancien document sur lequel le président d'honneur du Parti radical apparaissait déjà. 

C'était cette fois pour revendiquer l'attaque du restaurant la Terrasse, le 7 mars dernier à Bamako, au Mali. L'attentat avait fait 7 morts dont un Français et Jean-Louis Borloo était présenté comme une victime belge. Pour l'heure, on ignore toujours pourquoi les jihadistes utilisent cette photo de Jean-Louis Borloo pour illustrer leurs tracts de revendication.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/