1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Italie : arrestations de deux étrangers soupçonnés de préparer des attentats
1 min de lecture

Italie : arrestations de deux étrangers soupçonnés de préparer des attentats

Les deux hommes, accusés de soutenir l'organisation terroriste Etat islamique (EI), avaient repéré plusieurs cibles potentielles dans le pays.

La police italienne (Photo d'illustration).
La police italienne (Photo d'illustration).
Crédit : ALBERTO PIZZOLI / AFP
Charlie Vandekerkhove & AFP

"Nous sommes dans vos rues, nous sommes partout. Nous identifions les cibles en attendant l'heure X". Voilà les messages que postaient sur Twitter deux hommes, arrêtés mercredi par la police italienne. Les deux étrangers, un Tunisien et un Pakistanais, sont soupçonnés de soutenir l'organisation terroriste État islamique et d'avoir envisagé des attentats en Italie.


Selon le procureur de Milan, en charge de l'enquête, il n'y aurait jamais eu "un début de passage à l'action". Néanmoins, les deux hommes évoquaient entre eux plusieurs cibles potentielles, dont la base militaire de Ghedi, non loin de Brescia, dans le nord du pays. "Mais aussi d'autres cibles, y compris les forces de l'ordre, d'une manière générale, ou alors de la société pour laquelle travaillait le Tunisien", a expliqué le procureur, Maurizio Romanelli, devant la presse.

Photos de sites touristiques

Selon le magistrat, les deux hommes avaient également téléchargé sur le web un "manuel" pour apprendre à faire des bombes à la maison, à transporter des armes, à s'entraîner ou à se protéger sur internet. C'est sur le net que l'enquête avait commencé, après la publication par les deux hommes de photos prises devant de grands sites touristiques (le Colisée de Rome ou le Duomo de Milan), avec une pancarte contenant des messages en français, en arabe et en italien.

D'après la presse italienne, et notamment le magazine L'Espresso, les deux hommes avaient ouvert un compte Twitter appelé "Islamic State In Rom". L'un d'eux, de nationalité tunisienne, avait également posté une photo de la plage de Sousse, où a eu lieu l'attaque terroriste du 26 juin dernier, qui a fait 38 morts. Les deux suspects, qui résidaient de manière régulière en Italie, auraient aussi envisagé de partir en Syrie faire le jihad.

À écouter aussi


"Les arrestations de ce matin démontrent que notre système de prévention des attaques terroristes fonctionne", s'est félicité le ministre italien de l'Intérieur Angelino Alfano. Ces deux interpellations surviennent quelques jours après la mise en examen de trois personnes en France, suspectées d'avoir préparé un attentat sur le site du Fort Béar.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/