1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : l'armée chasse l'État islamique d'Amerli
1 min de lecture

Irak : l'armée chasse l'État islamique d'Amerli

L'armée irakienne, appuyé par des milices chiites et les Kurdes, a brisé le siège de la ville d'Amerli, au nord de Bagdad.

Un volontaire chiite combattant aux côtés de l'armée irakienne à Amerli, le 4 août 2014.
Un volontaire chiite combattant aux côtés de l'armée irakienne à Amerli, le 4 août 2014.
Crédit : ALI AL-BAYATI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'armée irakienne a enregistré l'un de ses rares victoires face à l'État islamique, en chassant dimanche les jihadistes assiégeant la ville d'Amerli, au nord de Bagdad. Des milliers de miliciens chiites ont également participé à l'assaut.

Bénéficiant d'un soutien aérien irakien mais aussi américain, les soldats, appuyés également dans leur assaut lancé samedi par des des combattants kurdes, sont parvenus à entrer dans la ville située à 160 km au nord de Bagdad.

La ville était assiégée depuis le 18 juin

Ils ont réussi à chasser les jihadistes des villages que ces derniers contrôlaient autour d'Amerli depuis le 18 juin. "Nos forces sont entrées dans Amerli et ont brisé le siège", a déclaré à l'AFP le général Qassem Atta, porte-parole des services de sécurité.

Nihad al-Bayati, qui a pris les armes à Amerli contre les jihadistes, a confirmé l'entrée des troupes irakiennes.

Manque d'eau, de nourriture et de médicaments

Les habitants de cette ville de quelque 20.000 âmes, appartenant en grande partie à la minorité turcomane turcophone, ont pris les armes et résisté durant plus de deux mois face à l'un des sièges les plus longs depuis le début de l'offensive jihadiste en Irak le 9 juin.

Ils manquaient d'eau, de nourriture et de médicaments. Samedi, les Etats-Unis, l'Australie, la France et la Grande-Bretagne ont largué environ 40.000 litres d'eau potable et 7.000 repas, selon le Pentagone. "En soutien à l'opération humanitaire", les Etats-Unis ont procédé à "des frappes à proximité contre des terroristes de l'EI". L'ONU avait dit craindre un "massacre" en cas de prise de la ville par les jihadistes sunnites ultra-radicaux.

L'entrée des forces irakiennes dans la ville est l'un des rares succès enregistrés face aux jihadistes qui se sont emparés de larges pans de territoire à l'ouest, au nord et à l'est de Bagdad. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.