1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Serge Atlaoui : "Je ne peux pas ne pas me mêler, ça reste mon sang, mon peuple", déclare Anggun
2 min de lecture

Serge Atlaoui : "Je ne peux pas ne pas me mêler, ça reste mon sang, mon peuple", déclare Anggun

INVITÉE RTL - Après avoir écrit une lettre au président indonésien, la chanteuse Anggun a une nouvelle fois demandé la "grâce présidentielle" pour Serge Atlaoui.

Anggun, invitée de RTL, le 25 avril 2015
Anggun, invitée de RTL, le 25 avril 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Indonésienne mais installée en France, la chanteuse Anggun se mobilise alors que Serge Atlaoui pourrait être exécuté dans les prochaines heures. "J'aimerais qu'on arrive à abolir la peine de mort en Indonésie", a d'abord clamé la chanteuse de 40 ans. Avant de détailler : "Je ne pense pas que la peine de mort soit une fin en soi pour baisser le taux de la criminalité. C'est quelque chose d'archaïque."

Après avoir écrit une lettre au président indonésien, Jikko Widodo, Anggun a une nouvelle fois demandé la grâce présidentielle. "En tant que nouveau président, il a les pouvoirs de faire changer les choses, il a le pouvoir de la grâce présidentielle", a clamé celle qui veut "croire en la bonté de cet homme" arrivé au pouvoir en octobre 2014.

Je ne peux pas vivre dans un pays qui pratique encore la peine de mort

Anggun

Et si elle ne renie pas ses origines, il est inenvisageable pour la chanteuse de retourner vivre sur ses terres. "Je ne peux pas vivre dans un pays qui pratique encore cela. Je vis dans un pays des droits de l'homme et je peux être entendue... J'aimerais croire qu'il y aura une fin heureuse à cette histoire", a-t-elle déclaré alors que l'avocat de Serge Atlaoui a annoncé qu'il "aurait été retiré de la (première) liste des exécutés", sur BFM TV.

C'est criminel de savoir qu'un gouvernement se base sur un texte de loi... Ça s'appelle un meurtre

Anggun

Sa première cible ? Le gouvernement indonésien. "C'est criminel de savoir qu'un gouvernement se base sur un texte de loi... Ça s'appelle un meurtre", a-t-elle vivement attaqué refusant de laisser tomber. "Je ne peux pas ne pas me mêler car ça reste toujours mon sang, mon peuple".

À lire aussi

La chanteuse sera présente au rassemblement à Paris, place Edmond Michelet à proximité de Beaubourg (15 heures) pour "soutenir la famille". Et si Serge Atlaoui venait à être exécuté, Anggun voudrait simplement "demander pardon pour mon pays"

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/