1 min de lecture Faits divers

Inde : une fillette de 12 ans portée disparue dans la décharge où elle travaillait

Dans l'ouest de l'Inde, une partie d'une décharge s'est effondrée sur deux enfants de 6 et 12 ans. L'un d'entre eux a été retrouvé, l'autre est toujours activement cherché par les sauveteurs.

Une décharge en Inde (illustration)
Une décharge en Inde (illustration) Crédit : Money SHARMA / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Les sauveteurs continuent ce lundi 28 septembre à chercher une fillette de 12 ans, enterrée sous des ordures depuis deux jours. Un effondrement a eu lieu dans cette décharge dans l'ouest de l'Inde samedi soir dernier.

Neha Vasava et un petit garçon âgé de six ans récoltaient du plastique et du métal sur un monceau de déchets haut de 25 à 30 mètres, dans la décharge de Pirana à Ahmedabad, lorsqu'une partie de la butte s'est effondrée sur eux.

"Le garçon a aussi été enterré dans les ordures, mais sa tête était visible et des habitants du coin ont pu le sauver", a expliqué à l'AFP un responsable des pompiers, MP Mistry. "Nos opérations vont continuer jusqu'à ce que nous la retrouvions". 

Il a expliqué que le travail des sauveteurs était rendu difficile par "l'impossibilité de respirer normalement au milieu de tonnes de déchets" et aussi par les hordes de chiens errants vivant dans les ordures. 

À lire aussi
La justice (illustration) faits divers
Hautes-Alpes : un adolescent avoue le meurtre de sa mère, une ex-policière du renseignement

La décharge gigantesque reçoit chaque jour quelque 3.500 tonnes d'ordures venues d'Ahmedabad, ville de 5,6 millions d'habitants. Plusieurs centaines de familles vivent sur le site dans des conditions d'extrême pauvreté et y travaillent comme chiffonniers. 

Quelque quatre millions d'Indiens, dont beaucoup d'enfants, travaillent dans des conditions dangereuses et insalubres sur les décharges d'ordures afin de récupérer divers matériaux pour les vendre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Inde Asie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants