1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : au moins 159 morts après des glissements de terrain provoqués par la mousson
2 min de lecture

Inde : au moins 159 morts après des glissements de terrain provoqués par la mousson

Le bilan continue de s'alourdir après de fortes pluies et moussons qui ont provoqué des glissements de terrain dans l'ouest du pays.

Des secouristes à Taliye en Inde après les glissements de terrain
Des secouristes à Taliye en Inde après les glissements de terrain
Crédit : INDRANIL MUKHERJEE / AFP
William Vuillez & AFP

L'ouest de l'Inde est endeuillé après des glissements de terrain provoqués par la mousson. Le 24 juillet, le bilan provisoire des autorités locales fait état de 159 personnes décédées et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues dans les environs de Bombay. Près de 110.000 habitants ont dû être évacués. 

Une coulée de boue a rasé des dizaines d'habitations le 22 juillet dans la petite localité située à flanc de colline de Taliye. Les équipes de secours ont essayé des heures durant de dégager d'éventuels survivants mais ne sont parvenues à extraire que des corps sans vie, au grand désarroi des proches des villageois.

Le 23 juillet , un responsable local a annoncé qu'au moins 44 personnes ont péri dans des glissements de terrain provoqués par les pluies de mousson dans l'ouest de l'Inde, où des dizaines d'autres sont portées disparues. "Les gens ont pratiquement tout perdu", a affirmé le ministre de la Santé de l'Etat de Goa Vishwajit Rane, signalant que plus de 1.000 maisons avaient subi de graves dommages.

De nombreux glissements de terrain

Trois glissements de terrain se sont produits jeudi dans le district de Raigad, dans l'État de Maharashtra, dont la capitale est Bombay, selon ce responsable. "42 personnes sont mortes dans des glissements de terrain dans le district de Raigad et 38 personnes sont toujours portées disparues", a déclaré à l'AFP Anirudha Ashtaputre, porte-parole du gouvernement de l'État. 

À lire aussi

"Il y a eu six autres glissements de terrain dans le district de Satara, où deux personnes sont mortes", a-t-il ajouté. Jusqu'à 15 autres personnes sont également portées disparues ailleurs dans l'État.

Des inondations se sont aussi produites dans l'État du Karnataka, également dans le sud-ouest de l'Inde, où trois personnes ont péri et dont 9.000 habitants ont été évacués, ont dit des responsables officiels.

Des opérations de secours compliquées

La marine et l'armée de l'air ont quant à elles uni leurs efforts pour venir en aide à des milliers de personnes affectées par des inondations. Mais les opérations de secours sont compliquées par l'étendue des dégâts, et notamment des glissements de terrain qui ont coupé plusieurs routes, en particulier l'autoroute entre Bombay et Goa.

Plus de 24 heures d'intenses précipitations ininterrompues ont fait sortir de son lit le fleuve Vashishti. Des quartiers de la localité de Chiplun, à 250 km de Bombay, étaient noyés sous 3,5 mètres d'eau. Au moins 34 personnes ont été tuées ce week-end en Inde, écrasées par l'effondrement d'un mur après un glissement de terrain déclenché par les fortes pluies de mousson à Bombay.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/