1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Incendies en Grèce : Alexis Tsipras enfin sur les lieux du désastre
2 min de lecture

Incendies en Grèce : Alexis Tsipras enfin sur les lieux du désastre

Le Premier ministre grec a effectué ce lundi 30 juillet sa première visite sur les lieux de l'incendie ayant fait au moins 92 morts il y a une semaine. L'opposition fulmine.

Une femme au milieu de voitures calcinées par des incendies à Mati, en Grèce le 24 juillet 2018
Une femme au milieu de voitures calcinées par des incendies à Mati, en Grèce le 24 juillet 2018
Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP
Sarah Ugolini & AFP

Il était temps. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a effectué ce lundi 30 juillet sa première visite sur les lieux de l'incendie ayant fait au moins 92 morts une semaine plus tôt, alimentant de nouveau les critiques de l'opposition qui a réclamé la démission des responsables de la gestion du drame. 

Une veillée à la mémoire des disparus a réuni quelques centaines de personnes ce lundi soir dans le centre d'Athènes. Alexis Tsipras a passé "environ une heure" sur les lieux sinistrés, dans les localités balnéaires de Mati et Rafina, à une quarantaine de kilomètres à l'est de la capitale, une semaine exactement après cet incendie de forêt, le plus meurtrier enregistré dans le pays. 

Un homme a été repêché noyé dans la mer ce lundi après-midi, selon les pompiers, ce qui porte le bilan des victimes à 92. "J'ai visité les lieux de la tragédie, j'ai discuté avec des citoyens, ingénieurs, militaires et bénévoles. La douleur est sans précédent mais il faut respecter ceux qui ont lutté contre les flammes et qui maintenant se battent pour réparer" les dégâts, a écrit Alexis Tsipras sur son compte Twitter, après cette visite où il était allé avec très peu de médias. 

Restez forts

Alexis Tsipras

La télévision publique Ert a simplement diffusé des images où on voit le Premier ministre de gauche radicale, en bras de chemise et l'air consterné, discuter avec des responsables de l'armée et des pompiers. Il a aussi visité les ruelles de Mati, où la majorité des victimes ont péri carbonisées, dans leurs voitures ou à pied en tentant d'échapper aux flammes, les autres se noyant en tentant de s'échapper par la mer. 
                           
"Restez forts", a dit aux pompiers Alexis Tsipras, les félicitant pour leur efforts.  Le Premier ministre avait écourté lundi dernier sa visite en Bosnie et s'était rendu en urgence dans la soirée au centre d'opération des pompiers alors que le feu brûlait encore. Critiquant son absence sur les lieux-mêmes du désastre la semaine dernière, le principal parti d'opposition (Nouvelle-Démocratie, conservateur) et les médias d'opposition ont qualifié pêle-mêle cette visite "secrète" de "visite-éclair" et de "show médiatique" dont l'objectif, selon eux, était "d'éviter la colère des habitants". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.