1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Immigration clandestine : le chef de l'OIM dénonce le "business de la migration du désespoir"
1 min de lecture

Immigration clandestine : le chef de l'OIM dénonce le "business de la migration du désespoir"

REPLAY / INVITÉ RTL - De nouveaux naufrages de bateaux de migrants ont eu lieu dans la Méditerranée ces derniers jours.

Immigrés arrivant sur l'île de Lampedusa (illustration)
Immigrés arrivant sur l'île de Lampedusa (illustration)
Crédit : NINO RANDAZZO / HEALTH AGENCY OF PALERMO / AFP
Immigration clandestine : le chef de l'OIM dénonce le "business de la migration du désespoir"
04:43
micros
La rédaction numérique de RTL

Nouveau drame dans la Méditerranée. Deux bateaux sont en train de sombrer en mer, a annoncé lundi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui a reçu un appel à l'aide d'une personne sur l'une des embarcations affirmant que 20 passagers sont morts.

"La marine italienne a fait appel à la marine commerciale pour localiser le bateau, explique Pascal Reyntjens, chef de mission à l'OIM. Le Premier ministre italien confirme le contact entre la marine italienne et deux bateaux. Ce qui n'est pas confirmé, c'est leur état de détresse".

L'Europe doit apporter une réponse rapide, comme la mise en place d'une mission de type Mare Nostrum

Pascal Reyntjens

Selon Pascal Reyntjens, si "la première priorité est de sauver la vie des migrants", l'Europe doit réfléchir aux moyens de gérer le problème de l'immigration clandestine. "Elle doit apporter une réponse rapide, comme la mise en place d'une mission de type Mare Nostrum (une mission de sauvetage effectuée par l'Italie entre octobre 2013 et octobre 2014, ndlr). L'Italie a fait une demande pour la continuation et un financement européen".

À n'importe quel prix, les migrants sont prêts à entamer cette traversée dangereuse

Pascal Reyntjens

L'OIM souhaite également lutter contre les trafiquants et les passeurs, que Pascal Reynjtens voit comme "la clé de ces naufrages" : "Il faut savoir que tout un business se fait autour de la migration du désespoir. À n'importe quel prix, les migrants sont prêts à entamer cette traversée dangereuse".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/