1 min de lecture Ukraine

Ianoukovitch : "L'Ukraine est aux mains de jeunes néo fascistes"

Lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi en Russie, le président ukrainien déchu a expliqué qu'il allait poursuivre la lutte pour l'avenir de l'Ukraine". Un pays "aux mains de jeunes néo-fascistes", selon lui.

Le président ukrainien déchu, Viktor Ianoukovitch, le 19 décembre 2013 à Kiev.
Le président ukrainien déchu, Viktor Ianoukovitch, le 19 décembre 2013 à Kiev. Crédit : AFP / MUYKHYLO MARKIV
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch a affirmé, ce vendredi 28 février, qu'il n'avait "pas été renversé" et a promis de "poursuivre la lutte pour l'avenir de l'Ukraine". Il a déclaré avoir été contraint de quitter l'Ukraine après des menaces sur sa vie, affirmant que le pouvoir avait été pris "par des jeunes gaillards nationalistes et pro-fascistes".

Pour Viktor Ianoukovitch, les bouleversements et les victimes en Ukraine sont le "résultat de la politique irresponsable de l'Occident qui a montré trop d'indulgence envers Maïdan".

Étonné du "silence" de Poutine

Alors qu'il n'avait pas donné signe de vie depuis sa destitution le 22 février par le Parlement, Viktor Ianoukovitch, recherché en Ukraine pour "meurtres de masse" après la mort de 82 personnes à Kiev la semaine dernière, avait refait surface ce jeudi en Russie, où il a réclamé et obtenu la protection des autorités face aux "extrémistes". Rostov-sur-le-Don, ville russe proche de la frontière avec l'Ukraine, est située à environ 200 kilomètres de son fief de Donetsk.

À lire aussi
Volodymyr Zelensky le 21 avril 2019 Europe
Ukraine : "Avec Volodymyr Zelensky le pays plonge dans le vide", dit Olivier Mazerolle

"La Russie doit et est obligée d'agir, et connaissant le caractère de Vladimir Poutine, je me demande pourquoi il est si réservé et pourquoi il garde le silence", a également déclaré le président déchu.

Viktor Ianoukovitch a par ailleurs affirmé que les tensions en Crimée étaient une "réaction naturelle" à une usurpation du pouvoir : "Tout ce qui se passe en Crimée est une réaction absolument naturelle à un coup d'Etat de bandits, à Kiev une poignée de radicaux a usurpé le pouvoir", a-t-il déclaré, appelant la Crimée à rester au sein de l'Ukraine. Le président destitué a également annoncé qu'il ne participerait pas à la présidentielle "illégale" du 25 mai prochain.

>
Viktor Ianoukovitch semblait très entouré mais ce n'était qu'une façade Crédit Média : Madeleine Leroyer | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Viktor Ianoukovitch Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770084357
Ianoukovitch : "L'Ukraine est aux mains de jeunes néo fascistes"
Ianoukovitch : "L'Ukraine est aux mains de jeunes néo fascistes"
Lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi en Russie, le président ukrainien déchu a expliqué qu'il allait poursuivre la lutte pour l'avenir de l'Ukraine". Un pays "aux mains de jeunes néo-fascistes", selon lui.
https://www.rtl.fr/actu/international/ianoukovitch-l-ukraine-est-aux-mains-de-jeunes-neo-fascistes-7770084357
2014-02-28 14:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qiAOfn5kqam2WACtq2NC3A/330v220-2/online/image/2014/0130/7769271187_le-president-ukrainien-viktor-ianoukovitch-le-19-decembre-2013-a-kiev.jpg