1 min de lecture Hong Kong

Hong Kong : les commémorations de Tiananmen servent de tribune à la démocratie

EN IMAGES - Un an après les révoltes qui ont secoué la ville chinoise, les militants pour la démocratie ont défilé en souvenir de la répression du "printemps de Pékin" survenue le 4 juin 1989 place Tiananmen.

Des milliers de personnes étaient réunies derrière une immense banderole Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
5 >
Des milliers de personnes étaient réunies derrière une immense banderole Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
Des cercueils factices ont été fabriqués en souvenir des milliers de citoyens tombés le 4 juin 1989 place Tiananmen Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
Le cortège était parsemé de parapluies, symboles des manifestations en faveur de la démocratie survenues en 2014 Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
Une statue de la déesse de la démocratie était hissée par des manifestants Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
Joshua Wong, leader de la révolution des parapluies, a tenu un discours au cours de la manifestation Crédits : ANTHONY WALLACE / AFP | Date : 01/06/2015
1/1
Alice Beckel
Alice Beckel

Parapluies, slogans, activistes, la commémoration organisée dimanche 31 mai à Hong Kong en hommage aux milliers de personnes tombées il y a 26 ans place Tiananmen ressemblait comme deux gouttes d'eau aux protestations pour la démocratie réprimées il y a quelques mois par Pékin

Le leader de la contestation Joshua Wang et ses acolytes ont dénoncé une nouvelle fois le pouvoir grandissant de Pékin sur la démocratie hongkongaise après avoir été contraints au silence en décembre 2014. Dans le même temps, des députés prodémocratie étaient reçus à Shenzhen, située à une heure de Hong Kong, par des responsables chinois pour évoquer la réforme sur l'autonomie de Hong Kong. Une entrevue qualifiée par certains comme le rendez-vous de la dernière chance.

Absorbée par la Chine en 1997, l'ancienne colonie britannique bénéficie du principe "un pays, deux systèmes" qui lui confère davantage d'autonomie que les villes continentales. Cependant le pouvoir refuse toujours d’octroyer le suffrage universel à ce haut lieu de la finance mondiale. Si le régime communiste s'est converti au capitalisme il a laissé de côté les principes démocratiques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hong Kong Chine Révolte sociale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants