1 min de lecture États-Unis

Hollywood Boulevard : l'étoile de Donald Trump de nouveau vandalisée

Elle a déjà été la cible des opposants six fois depuis son inauguration en 2007.

L'étoile vandalisée de Donald Trump à Hollywood (États-Unis) le 25 juillet 2018.
L'étoile vandalisée de Donald Trump à Hollywood (États-Unis) le 25 juillet 2018. Crédit : DAVID MCNEW / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Un tas de gravats. C'est tout ce qu'il restait de l'étoile de Donald Trump, située sur le "Walk of Fame" (la "promenade des célébrités") à Hollywood (États-Unis), mercredi 25 juillet au matin. Le symbole, au nom du 45e président américain, a été de nouveau la cible d'un opposant qui l'a détruite à coups de pioche

Selon la police de Los Angeles, Austin Clay, l'auteur de ce délit, est arrivé sur les lieux vers 3h30 du matin, en dissimulant une pioche dans un étui à guitare. Selon le site TMZ, il aurait lui-même appelé la police une demi-heure après les faits, pour se rendre. Il a ensuite été relâché contre le paiement de sa caution, qui s'élevait à 20.000 dollars.

L'accusé a d'ailleurs été filmé par un citoyen américain, en pleine action de vandalisme. La vidéo de son délit a été diffusée sur le site TMZ.

À lire aussi
Un prêtre en pleine prière. pédophilie
États-Unis : 300 prêtres accusés de pédophilie, plus de 1.000 enfants victimes

Depuis, les dégâts ont tenté d'être sauvés : le trou a été comblé par une fausse étoile en béton, le temps de la remplacer (de nouveau) par une vraie.

L'étoile de Donald Trump n'a jamais été vandalisée à ce point, bien qu'elle ait déjà été sujette à de nombreuses attaques d'opposants.
En juillet 2016 notamment, l'étoile de Donald Trump, à l'époque encore candidat à l'élection présidentielle, a été entourée d'un faux mur en béton haut de 15 centimètres. Le street-artist Plastic Jesus voulait protester contre la volonté du candidat de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique. Il avait écopé d'une amende de 4.000 euros et de 20 jours de travaux d'intérêt général pour vandalisme.

En octobre 2016, Lambert Otis avait également démoli l'étoile grâce à un marteau-piqueur et une pioche, pour soutenir les femmes qui ont accusé Donald Trump de violences sexuelles.

L'étoile a été inaugurée en 2007 lorsque Donald Trump animait l'émission de téléréalité "The Apprentice". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Hollywood
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794231498
Hollywood Boulevard : l'étoile de Donald Trump de nouveau vandalisée
Hollywood Boulevard : l'étoile de Donald Trump de nouveau vandalisée
Elle a déjà été la cible des opposants six fois depuis son inauguration en 2007.
https://www.rtl.fr/actu/international/hollywood-boulevard-l-etoile-de-donald-trump-de-nouveau-vandalisee-7794231498
2018-07-26 10:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tso_qkUK6QTNkFT140L-2w/330v220-2/online/image/2018/0726/7794231672_l-etoile-vandalisee-de-donald-trump-a-hollywood-etats-unis-le-25-juillet-2018.jpg