1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Grèce: les banques rouvrent après trois semaines de fermeture
1 min de lecture

Grèce: les banques rouvrent après trois semaines de fermeture

Les banques grecques ont rouvert lundi matin en vertu d'une décision gouvernementale pour protéger le système bancaire des retraits massifs.

Grèce : file d'attente devant un distributeur automatique à Athènes le 27 juin 2015.
Grèce : file d'attente devant un distributeur automatique à Athènes le 27 juin 2015.
Crédit : ARIS MESSINIS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Nouveau signe d'une sortie de crise, les banques grecques ont rouvert lundi matin après trois semaines de fermeture instaurée pour empêcher une fuite massive des capitaux. Malgré tout, le plafond du retrait maximum de 60 euros reste en place, ainsi qu'une limitation drastique des paiements vers l'étranger.


Louka Katseli, présidente de l'Union des banques grecques et de la Banque nationale de Grèce, l'un des quatre principaux groupements bancaires du pays, a appelé lundi les usagers à faire preuve de sang-froid et à ramener leurs économies dans les banques pour soutenir la solvabilité du système. "Si nous sortons l'argent de nos coffres-forts et de nos maisons - où de toute façon, il n'est pas en sécurité - et que nous le déposons dans les banques, nous renforçons la liquidité" de l'économie, a-t-elle déclaré sur la chaîne de télévision Mega

40 milliards retirés depuis décembre

Elle a également rappelé que quelque 40 milliards d'euros avaient été retirés des banques grecques depuis décembre, dégradant considérablement leur solvabilité. Les Grecs peuvent recommencer à utiliser leurs cartes de crédit pour des achats à l'étranger. Par ailleurs, des exceptions sont créées aux contrôles de capitaux en vigueur également depuis le 29 juin: il sera possible de faire des virements de jusqu'à 5.000 euros par trimestre pour les jeunes Grecs étudiant à l'étranger. 

Les Grecs recevant des soins médicaux à l'étranger pourront eux sortir 2.000 euros du pays. Pour le reste, les contrôles de capitaux restent en place, c'est-à-dire que les Grecs ne peuvent pas transférer d'argent à l'étranger, ni sortir de grosses sommes en liquide, ni ouvrir de nouveaux comptes dans leur pays

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/