1 min de lecture Charlie Hebdo

Fusillade à Copenhague : "On se sent tous Danois ce soir" dit Patrick Pelloux

Après la fusillade Copenhague, le chroniqueur de "Charlie Hebdo" Patrick Pelloux a souhaité soutenir le Danemark.

L'ugentiste et chroniqueur de "Charlie Hebdo", Patrick Pelloux, le 23 décembre 2014 (archives)
L'ugentiste et chroniqueur de "Charlie Hebdo", Patrick Pelloux, le 23 décembre 2014 (archives) Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La fusillade à Copenhague contre un centre culturel où se déroulait un débat sur islamisme et liberté d'expression avec l'auteur d'une caricature de Mahomet et l'ambassadeur de France, fait ressortir de douloureux souvenirs. "On se tous Danois ce soir" a déclaré ce samedi 14 février Patrick Pelloux, rappelant le slogan "Je suis Charlie" en hommage aux victimes de Charlie Hebdo dont il est chroniqueur.

"Ils ont visé un dessinateur et aussi la France puisqu'ils ont tiré sur un lieu où il y avait l'ambassadeur de France. Il faut combattre le fascisme quel qu'il soit. On se sent tous Danois ce soir" a déclaré l'ugentiste. "C'est affreux parce que c'est un mois après les attentats à Paris, cela fait ressortir toute la tristesse (...). Cela confirme ce que d'autres ont dit, ces intégristes fascistes mènent une guerre contre la culture".

"Il faut rester droit dans ses bottes et ne pas avoir peur. L'autocensure risque de ravager les écrivains, les cinéastes, les dessinateurs, la culture. Ils essaient de neutraliser les gens par la peur", a-t-il encore déclaré.

Un civil abattu et trois policiers blessés dans la fusillade

Un assaillant a criblé de balles samedi à Copenhague un centre culturel qui abritait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, tuant un civil et blessant trois policiers.

À lire aussi
Fusillades à Copenhague
Attentats de Copenhague : un cinquième homme arrêté

Joint par téléphone alors qu'il était encore sur place, l'ambassadeur de France François Zimeray a décrit une attaque brutale : "Ils nous ont tiré dessus de l'extérieur. C'était la même intention que [l'attaque contre] Charlie Hebdo sauf qu'ils n'ont pas réussi à entrer".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlie Hebdo Europe Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants