1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Français accusé de cybercriminalité parle FBI : "Mon fils se dit innocent", assure son père
1 min de lecture

Français accusé de cybercriminalité parle FBI : "Mon fils se dit innocent", assure son père

TÉMOIGNAGE RTL - Sébastien Raoult a été arrêté pour cybercriminalité dans le cadre d'une enquête internationale. Il risquerait une peine de 116 ans de prison aux États-Unis pour les faits qui lui sont imputés.

Un ordinateur touché par une cyberattaque (illustration)
Un ordinateur touché par une cyberattaque (illustration)
Crédit : ROB ENGELAAR / ANP / AFP
Étudiant accusé de cybercriminalité parle FBI : "Mon fils se dit innocent", assure son père
00:01:38
Zoé Pallier - édité par Baptiste Marin

Sébastien Raoult est détenu dans une prison près de Rabat (Maroc) depuis le 1er juin dernier. Cet ancien étudiant en informatique est accusé de cybercriminalité et fait l'objet d'une fiche rouge - message d'alerte international -  émise par Interpol. Il est soupçonné par le FBI d'appartenir à un groupe de hackers qui volent des données à de grandes sociétés comme Microsoft pour les revendre sur le Darknet. 

Le Français de 21 ans a été arrêté par les autorités marocaines après un séjour de trois mois dans le pays. Le jeune homme clame son innocence, indiquant qu'il s'agit d'une usurpation d'identité. Son père, Paul Raoult, attendait son fils à l'aéroport à son retour du Maroc. Mais le jeune homme ne s'est jamais présenté. Le père de Sébastien Raoult veut éviter à tout prix une extradition vers les États-Unis où son fils encourrait une peine de 116 ans de prison.

Les questions sont évidemment nombreuses dans la tête de Paul Raoult. "C'est quelque chose qui vous tombe dessus. Vous ne comprenez pas trop ce qui se passe", explique-t-il. "Mon fils se dit innocent et je n'ai aucun doute de penser autrement", poursuit le père de Sébastien Raoult. 

Son avocat, M. Philippe Ohayon, s'oppose à la demande d'extradition formulée par la justice américaine. Le jeune homme demande à être jugé en France, et les faits qui lui sont reprochés se seraient d'ailleurs produits sur le sol français. "C'est une affaire avant tout française. On ne juge pas à 10.000 kilomètres des faits", assure le représentant de Sébastien Raoult. Son avocat souhaite voir son client extrader vers la France et demande aussi l'intervention du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/