1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Réveillon du Nouvel an : face à la menace terroriste, un 31 sous haute sécurité
2 min de lecture

Réveillon du Nouvel an : face à la menace terroriste, un 31 sous haute sécurité

INFO RTL - Près de 90.000 membres des forces de sécurité seront présentes sur l'ensemble du territoire pour assurer la sécurité pendant les fêtes du Nouvel an.

Un militaire de l'opération Sentinelle, le 26 novembre 2015 à Paris (illustration)
Un militaire de l'opération Sentinelle, le 26 novembre 2015 à Paris (illustration)
Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA
Face à la menace terroriste, le Nouvel an sous haute sécurité
01:41
France : face à la menace terroriste, le Nouvel an sous haute sécurité
00:38
Olivier Boy & Félix Roudaut & Ludovic Galtier

La France s'apprête à célébrer les festivités de la Nouvelle année sous haute sécurité. Les autorités craignent notamment une attaque au camion-bélier, comme ce fut le cas à Berlin la semaine dernière, ou sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2015. Ainsi, des voitures barrage seront mises en place et des blocs de béton installés sur toutes les entrées de zones piétonnes. Le but ? Empêcher le scénario dramatique d'un véhicule fou qui fonce sur la foule.

Près de 90.000 hommes seront mobilisés sur l'ensemble du territoire, obsédés par le risque terroriste. Mais ils devront également faire face au grand classique des réveillons du Nouvel an : les violences urbaines et les voitures qui brûlent

7.000 policiers sur les Champs-Élysées

Dans les rues de Paris, il y aura ce samedi encore plus de policiers, de gendarmes, de militaires que l'année dernière alors qu'on était au lendemain du 13 novembre. Le niveau de menace est le même, mais l'événement est plus gros ce soir : feu d'artifice tiré depuis l'Arc de triomphe, tout le secteur bouclé jusqu'en bas des Champs-Élysées. Il y aura 7.000 policiers sur cette zone, des contrôles  sur les points d'accès et un objectif, à la fois simple sur le papier mais un vrai casse tête à organiser : pouvoir contrôler ou fouiller les sacs de tous les spectateurs qui viendront fêter le Nouvel an sur la plus belle avenue du monde.

Lors des célébrations de Noël, près de 91.000 membres des forces de l'ordre avaient été mobilisés. Selon le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, la nuit du 24 au 25 décembre "s'est bien passée", en terme de sécurité. "Les Français ont pu aller à leurs divers réveillons, aux cérémonies religieuses, sans qu'il y ait de problèmes", a assuré le ministre.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/