2 min de lecture Venezuela

Venezuela : face à la crise migratoire, Maduro tente de relancer l'économie

Dans le cadre de son plan de relance, le président Nicolas Maduro a ordonné aux banques d'adosser sa monnaie sur le petro, une nouvelle cryptomonnaie.

Nicolas Maduro, le président du Vénézuela
Nicolas Maduro, le président du Vénézuela Crédit : AFP / LEO RAMIREZ
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Des mesures de la dernière chance. Le Venezuela a ordonné lundi 27 août aux banques d'adopter comme "unité de compte" le petro, la cryptomonnaie vénézuélienne, parallèlement à une offre d'obligations garanties par de mini-lingots d'or. Le président Nicolas Maduro compte ainsi relancer l'économie sinistrée de son pays, face au manque de liquidités et aux sanctions financières américaines. 


Les banques publiques et privées doivent désormais fournir leurs informations en bolivars (la monnaie nationale) et en petro, selon une résolution de la Surintendance des institutions du secteur bancaire (Sudeban). Cette mesure fait partie d'un "plan de relance" lancé par Nicolas Maduro dont le pays est confronté depuis cinq ans à une grave crise économique. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une inflation de 1.000.000% pour 2018.
 
Après avoir lancé le 20 août de nouveaux billets amputés de cinq zéros, le programme de réformes du président Maduro envisage "l'ancrage" de la monnaie au petro. C'est la première fois qu'un pays adosse sa monnaie sur une cryptomonnaie. Les prix et les salaires seront fixés dans ces deux monnaies. Chaque petro, selon le dirigeant socialiste, équivaut à environ 60 dollars, sur la base du prix du baril de pétrole vénézuélien, soit 3.600 bolivars souverains. 

Des lingots d'or pour promouvoir l'épargne

L'économiste Jean-Paul Leidenz estime que cette mesure doit faire face à deux défis: le financement du déficit (20% du PIB) et les restrictions de financement pour le Venezuela, conséquence des sanctions imposées par les États-Unis. Parallèlement, Nicolas Maduro a lancé lundi une offre d'obligations garanties par de mini-lingots d'or pour promouvoir l'épargne chez les Vénézuéliens, qui voient la monnaie locale s'évaporer avec l'hyperinflation

À lire aussi
Quelques bouteilles de soda dans les rayons d'un supermarché à Caracas (Venezuela) fin août 2018. Venezuela
Au Venezuela, les habitants n'ont plus de quoi s'offrir un soda

"Personne ne peut dire que l'or perd de sa valeur", a-t-il déclaré à la télévision. Il a présenté deux cartes en plastique semblables à des cartes bancaires, portant l'emblème de la banque centrale et de petits rectangles dorés représentant ce qu'il a décrit comme des "mini-lingots". La valeur des lingots de 1,5 gramme équivaudra à 3.502 bolivars (environs 58 dollars, selon le taux officiel) et celle des lingots de 2,5 grammes sera de 5.780 bolivars (96 dollars). 

Ceux qui acquerront ces obligations ne recevront pas de véritables lingots mais des certificats électroniques. L'or sera conservé dans "les coffres de la banque centrale afin que personne ne le touche", a déclaré le président Maduro. Les certificats seront valides pour une période d'un an, mais des formules sont à l'étude pour qu'ils puissent être échangés tous les trois mois. 

Ce plan d'épargne fait partie du "plan de relance" du président Maduro, avec notamment le lancement de nouveaux billets amputés de cinq zéros et leur dévaluation de 96%. Cette réforme prévoit également une augmentation d'impôts et du prix de l'essence. Dans le cadre du même plan, il prévoit également la multiplication par 34 du salaire minimum mensuel à compter du 1er septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Venezuela Crise économique Nicolas Maduro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794559908
Venezuela : face à la crise migratoire, Maduro tente de relancer l'économie
Venezuela : face à la crise migratoire, Maduro tente de relancer l'économie
Dans le cadre de son plan de relance, le président Nicolas Maduro a ordonné aux banques d'adosser sa monnaie sur le petro, une nouvelle cryptomonnaie.
https://www.rtl.fr/actu/international/face-a-la-crise-migratoire-maduro-tente-de-relancer-l-economie-7794559908
2018-08-28 06:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mRYi2T22c3AfJpQPftfNWw/330v220-2/online/image/2016/1102/7785558646_nicolas-maduro-le-president-du-venezuela.jpg