1 min de lecture Algérie

Exécution d'Hervé Gourdel : "La France ne peut pas céder", dit Hervé Ghesquière

REPLAY - Pour l'ancien otage français Hervé Ghesquière, l’exécution d'Hervé Gourdel est "avant tout un acte politique visant à marquer au fer rouge la France".

Hervé Ghesquière
Hervé Ghesquière Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Suite à l'annonce de la décapitation d'Hervé Gourdel, Hervé Ghesquière, l'ancien otage français détenu par les Talibans entre décembre 2009 et juin 2011 a réagi au micro de RTL : "Les circonstances sont différentes, ça a été très vite, c'est un choc extrême".

Et d'ajouter : "On est dans un autre contexte (...) parce que là il n'est pas question d'argent, d'échange de prisonniers, c'est un acte avant tout politique visant à marquer au fer rouge la France".

Il y a la raison, et la raison d'État c'est que la France ne peut pas céder

Hervé Ghesquière
Partager la citation

Le journaliste est partagé : "Il y a la raison, et la raison d'État c'est que la France ne peut pas céder. Je me mets à la place de sa famille. Ma famille a eu à vivre ça pendant un an et demi (...) mais là si l'Etat cède, que se passe-t-il ? La décision de François Hollande de continuer à bombarder doit être terrible (…) Je suis balancé entre cette raison d'État et le fait que moi-même ex-otage ayant vécu dans ma chair ce type de situation me rend extrêmement perplexe et je n'ai vraiment pas la solution. Qui l'a d'ailleurs ?"

>
Exécution d'Hervé Gourdel : "La France ne peut pas céder", dit Hervé Ghesquière Crédit Image : rtl | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Algérie Otages français Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants