1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : amputé des deux jambes, un Marine court 31 marathons en 31 jours
2 min de lecture

États-Unis : amputé des deux jambes, un Marine court 31 marathons en 31 jours

Le vétéran Rob Jones, 32 ans, a été amputé des deux jambes après avoir été blessé par une mine terrestre en Afghanistan.

Rob Jones, un ancien Marine amputé des deux jambes, court un marathon par jour
Rob Jones, un ancien Marine amputé des deux jambes, court un marathon par jour
Crédit : Robjonesjourney.com
États-Unis : un Marine amputé des deux jambes court 31 marathons en 31 jours
03:14
Philippe Corbé & Loïc Farge

Dire que Rob Jones a toujours détesté courir. Quand il était petit, dans une ferme de Lovettsville, en Virginie, ou ensuite quand il a été à l'université, il n'aimait pas cela. Il ne s'y est mis que lorsqu'il a dû s'entraîner pour les tests d'admission - très difficiles - pour rejoindre le corps des Marines. Il a réussi. Il est devenu un Marine. Et il a été déployé en Afghanistan. C'est là, en 2010, dans une zone contrôlée par les talibans, alors qu'il faisait partie d'une unité qui était chargée de repérer les engins explosifs, que Rob a sauté sur une mine. Il a été grièvement blessé. Il a perdu finalement ses deux jambes.

Après des heures d'opération, et un an et demi de rééducation pendant lequel il a appris à se tenir debout avec ses prothèses, puis à marcher, puis à trottiner, puis à courir, il est devenu plus fort dans sa tête qu'il ne l'a jamais été. Il s'est dit : "Je dois aller au-delà de moi-même". Donc il s'est entraîné, beaucoup : Il a pratiqué la musculation et l'aviron - pour lequel il a d'ailleurs obtenu une médaille de bronze aux Jeux paralympiques de Londres en 2012.

Prouver qu'il n'est pas inutile

Mais cela ne lui suffisait pas. Il voulait aller encore plus loin. Pas pour lui-même, mais pour les autres vétérans comme lui. Il voulait prouver que, malgré leurs blessures physiques ou psychologiques des guerres menées depuis le début du siècle, ils ne sont pas cassés, pas inutiles. Il y a un an et demi il a commencé à s'entraîner.

En courant d'abord une heure par jour, trois à quatre fois par semaine. Puis en augmentant le rythme, jusqu'au point où il a été capable de courir cinq marathons cinq jours de suite.

À lire aussi

En ce moment, il court un marathon par jour. Il a commencé à Londres le 12 octobre, puis Philadelphie, New York, Boston, Toronto, Detroit, Columbus, Louisville, Indianapolis, Chicago, Saint-Louis. Il achèvera son périple à Washington, où il doit arriver le 11 novembre, jour de la fin de la Première Guerre mondiale, qui est ici le jour des vétérans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/