1 min de lecture Amérique du Nord

États-Unis : quand les futurs pères s'encanaillent pendant les "daddy moons"

Comme pour passer un cap, ils se lancent dans une ultime beuverie avant de devenir papa pour la première fois.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : quand les futurs pères s'encanaillent pendant les "daddy moons" Crédit Image : AFP / Justin Sullivan | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Une nouvelle tendance, très curieuse, touche les États-Unis : les "daddy moons". Le mot est construit à partir de "daddy" ("papa") et de "honeymoon" ("lune de miel"). Les Américains aiment inventer sans cesse de nouvelles traditions. Comme c'est un pays aussi assez puritain, l'idée de lâcher prise est acceptée, et même encouragée. À condition que ce soit encadré. D'où, par exemple, cette tradition qu'on voit désormais également en France : les "enterrements de vie de jeune fille" ou les "enterrements de vie de garçon".

Les futurs mariés, séparément, vont faire une dernière fois la fête avec leurs amis. Il y a souvent beaucoup d’alcool, et même parfois des strip-teaseurs et des strip-teaseuses. Outre-Atlantique, c'est vraiment quelque chose de très courant. L'idée de ces "daddy moons" : une dernière fête, une beuverie, beaucoup d'excès, avant de devenir papa pour la première fois.

Alcool, jeu, streap-tease parfois

Il y a déjà ce qu'on appelle là-bas le "baby shower". La future maman invite des proches pour un après-midi autour d'un thé. Chacune des participantes apporte des cadeaux pour la naissance, pour encourager la future maman. Les hommes ont donc décidé qu'ils pouvaient eux aussi organiser une petite fête. Mais à la place du thé et des petits gâteaux, ils vont faire une grosse fiesta. Et ce n'est pas juste aller boire quelques coups avec ses potes dans un bar du coin.

Une enquête du New York Times montre, par exemple, que certains vont à Las Vegas (comme dans le film Very Bad Trip). Beaucoup d'alcool, du jeu, peut être encore du strip-tease, pour "profiter" une dernière fois de la vie insouciante avant d'être rattrapé par les responsabilités de la paternité. Pour l'occasion, ils prennent une poupée avec eux. Pour leur rappeler, peut-être s'ils l'oubliaient, la naissance du bébé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique du Nord États-Unis Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants