2 min de lecture États-Unis

États-Unis : les sanctions contre la Russie adoptées au Sénat, Trump doit faire un choix

Alors que le Sénat vient de donner son feu vert à des sanctions contre la Russie, le président américain a la possibilité de mettre son veto.

Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017
Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017 Crédit : Evan Vucci/AP/SIPA
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Deux jours après l'adoption de sanctions contre la Russie par la Chambre des représentants, le Sénat américain a lui aussi adopté le texte jeudi 27 juillet. Ces sanctions visent à punir l'État dirigé par Vladimir Poutine de son ingérence présumée dans l'élection présidentielle. Avec les deux chambres du Congrès américain d'accord, c'est à Donald Trump de décider d'adopter cette position dure envers Moscou ou bien de mettre son veto

Le projet de loi fait de nombreux mécontents de part et d'autre du Vieux continent : dénoncé par Moscou, il s'est également vu critiqué par l'Union européenne car il permet de punir des entreprises européennes. Par ce texte, qui sanctionne également l'Iran et la Corée du Nord, les élus américains veulent en premier lieu infliger des représailles à la Russie après une campagne de désinformation et de piratage attribuée à Moscou durant le scrutin de novembre aux États-Unis. L'annexion de la Crimée et les ingérences en Ukraine sont les autres motifs de punition avancés

Donald Trump dans l'embarras

Le président des États-Unis, qui tente de tendre la main au chef d'État russe depuis son élection, doit composer avec un Congrès qui compte peu d'amis de Moscou : le vote à la Chambre des représentants mardi a été de 419 voix contre 3 et celui du Sénat jeudi de 98 voix contre 2. De plus, si Donald Trump décide d'opposer son veto, cette solution serait de courte durée : il suffirait au Congrès de revoter le texte à une majorité des deux tiers pour surmonter le refus du président

À lire aussi
Le quartier du Queens, à New-York (États-Unis) faits divers
New York : trois nourrissons poignardés dans une crèche

Le texte prévoit aussi un mécanisme inédit qui déplaît à la Maison Blanche: les parlementaires s'arrogent le droit de s'interposer si jamais Donald Trump décidait de suspendre des sanctions existantes contre la Russie. 
Cette initiative du Congrès passe très mal en Russie et jeudi, le président Vladimir Poutine a affirmé que son pays répondrait à l'"insolence" des États-Unis. Il a aussi dénoncé la "montée de l'hystérie antirusse" à Washington. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789517568
États-Unis : les sanctions contre la Russie adoptées au Sénat, Trump doit faire un choix
États-Unis : les sanctions contre la Russie adoptées au Sénat, Trump doit faire un choix
Alors que le Sénat vient de donner son feu vert à des sanctions contre la Russie, le président américain a la possibilité de mettre son veto.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-les-sanctions-contre-la-russie-adoptees-trump-doit-faire-un-choix-7789517568
2017-07-28 03:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BWprwyEbDQVISOfKUnc_4g/330v220-2/online/image/2017/0324/7787814089_donald-trump-dans-le-bureau-ovale-de-la-maison-blanche-le-24-mars-2017.jpg