1 min de lecture États-Unis

États-Unis : le corps de l'enfant happé par un alligator à Disney World a été retrouvé

La dépouille du petit garçon de deux ans, emporté mercredi par un alligator dans le parc d'attractions Disney d'Orlando, a été retrouvée.

Un alligator (Illustration).
Un alligator (Illustration). Crédit : Tyler Lecka / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

En quelques jours seulement, la ville d'Orlando en Floride aura été frappé par deux drames. Après la tuerie dans un club gay de la ville, où 49 personnes ont été abattues, c'est un enfant qui a trouvé la mort au parc d'attraction Disney. Le corps sans vie du petit garçon happé par un alligator devant sa famille dans le domaine de Disney World, en Floride, a été retrouvé mercredi 15 juin après de longues heures de battues dans les lacs du célèbre parc d'attraction. La dépouille du garçonnet a été retrouvée "intacte" dans les eaux, a déclaré le shérif du comté d'Orange, Jerry Demings, lors d'une conférence de presse. "Il faudra bien sûr que l'autopsie le confirme mais je suis presque certain que l'enfant a été noyé par l'alligator", a-t-il ajouté.
La police a donné pour la première fois le nom du petit garçon, Lane Graves, âgé de deux ans et originaire du Nebraska, dans le centre des États-Unis. Il avait été emporté par un alligator alors qu'il jouait non loin de sa famille vers 21h mardi sur la plage d'un lac artificiel. Malgré les efforts frénétiques de son père pour l'arracher à la mâchoire de l'animal, l'enfant avait disparu dans les eaux. 
"Le père a fait de son mieux, il a essayé de sauver l'enfant, en vain", a raconté le shérif. L'animal mesurait entre un et deux mètres de long, selon le quotidien local Orlando Sentinel. L'attaque a duré moins de trente secondes, d'après un touriste qui a assisté à la scène depuis le balcon de sa chambre d'hôtel. Le drame a d'autant plus frappé les esprits qu'il s'est produit au cœur du domaine abritant le royaume féerique de Disney World, qui attire des millions de touristes chaque année. C'est la première fois que le parc déplore un tel décès en 45 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Floride Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants