2 min de lecture États-Unis

États-Unis : l'héritier de la dynastie Fiat avait simulé son enlèvement

REPLAY - Lapo Elkann, arrière-petit-fils de Giovanni Agnelli, aurait organisé son propre kidnapping à New York pour rembourser une dette auprès d’une prostituée.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Philippe Corbé : l'héritier de la dynastie Fiat avait simulé son enlèvement Crédit Image : AFP / Filippo Monteforte | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Le personnage de cette histoire est à la fois américain et italien. Pas n’importe quel Italien. Un Italien avec un grand "i". Lapo Elkann est le petit-fils de Gianni Agnelli. Il est l'un des héritiers de la prestigieuse dynastie qui possède la Fiat, Ferrari et la Juventus. C'est la famille la plus riche de la péninsule. Les Kennedy italiens, en quelque sorte. Lapo Elkann est un playboy très élégant. C'est l'un des hommes les mieux habillés au monde, selon les classements du magazine Vanity Fair. Mais il a parfois, quand il était plus jeune, succombé à des tentations de bad boy.

À l’approche de ses quarante ans, la famille pensait qu’il était désormais plus sage. Il a lancé ses propres entreprises de design, avec succès, et a été invité à collaborer avec la grande marque automobile de Turin que possède sa famille pour sa nouvelle Fiat 500. Mais il y a dix jours, le bad boy a repris le pas sur le playboy. Car il a monté, ici à New York, une fausse prise d’otages. Et l’otage, c’était lui.

Cocaïne, marijuana, alcool et sexe

Dimanche 27 novembre à l’aube, il a été retrouvé par la police dans un immeuble de Manhattan qui n’a rien de luxueux. Il prétendait avoir été retenu contre son gré et avait appelé sa famille pour réclamer une rançon de 10.000 dollars. Sauf qu’en réalité, ce n’était pas une prise d’otages. Lapo Elkann était venu dans l’appartement en toute liberté. Cela faisait même deux jours qu’il était là, à consommer des quantités phénoménales de cocaïne, de marijuana et d’alcool, avec son supposé preneur d’otages, qui était en fait une prostituée transsexuelle.

À lire aussi
Un avion de la compagnie Delta (illustration) insolite
États-Unis : une cigarette électronique prend feu dans un avion

Cela faisait deux jours qu’ils étaient là ensemble. Le riche héritier n’avait plus d’argent pour continuer son week-end consumé par la drogue, le sexe et l’alcool. C’est pour cela qu’il a imaginé ce stratagème de fausse prise d’otages. Il a appelé sa famille avec des consignes pour laisser en espèces.

"Balancé" par sa famille ?

Comme tout cela était improvisé, la police de New York, alertée par la famille Agnelli, a très vite compris ce qui se passait. D'autant que Lapo Elkann a déjà succombé dans le passé aux mêmes démons. Il y a onze ans, à Turin, le berceau de la dynastie, Lapo Elkann avait fait une overdose de cocaïne et d’héroïne dans l’appartement d’une prostituée transsexuelle quinquagénaire. Dans le coma, il était passé tout près de la mort. Il avait du quitter la Fiat, le fleuron de la famille, où s’il s’occupait du marketing. C’est à ce moment-là qu’il s’est exilé ici en Amérique.

Il est libre, mais il sera jugé en janvier. Ce qui est évoqué comme scénario (ce sont des secrets de famille, donc on ne le sera peut être jamais officiellement), c’est que la famille - et notamment son frère, qui est le vrai héritier du pouvoir -, lassée de ses excès, déçue après lui avoir pourtant donné une seconde chance, n'a jamais vraiment cru à la prise d’otages et a délibérément envoyé la police de New York pour ramener le playboy badboy à la dure réalité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord New York
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786196701
États-Unis : l'héritier de la dynastie Fiat avait simulé son enlèvement
États-Unis : l'héritier de la dynastie Fiat avait simulé son enlèvement
REPLAY - Lapo Elkann, arrière-petit-fils de Giovanni Agnelli, aurait organisé son propre kidnapping à New York pour rembourser une dette auprès d’une prostituée.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-l-heritier-de-la-dynastie-fiat-avait-simule-son-enlevement-7786196701
2016-12-09 11:19:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iWDhs5Lit9E2ctfy05b8Lw/330v220-2/online/image/2016/1209/7786196875_lapo-elkann-est-l-un-des-heritiers-de-la-famille-agnelli.jpg