1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : l'État islamique revendique l'attaque au couteau dans le Minnesota
2 min de lecture

États-Unis : l'État islamique revendique l'attaque au couteau dans le Minnesota

La scène s'est déroulée dans un centre commercial. L'attaquant a été abattu par les forces de l'ordre. L'agression a été revendiquée par l'État islamique.

Une voiture de police aux États-Unis (illustration)
Une voiture de police aux États-Unis (illustration)
Crédit : Christal Hayes/AP/SIPA
Ludovic Galtier & AFP

Soirée terrifiante aux États-Unis, samedi 17 septembre. Alors que 29 personnes ont été blessées après une explosion à New York - la piste de l'attentat est pour l'heure écartée par les élus et les autorités - huit autres ont été attaquées à l'arme blanche aux alentours de 20 heures (heure locale) par un homme dans un centre commercial du Minnesota, au nord des États-Unis. L'attaquant portait l'uniforme d'un service de sécurité privé, et avait sur lui au moins un couteau, a précisé la police. L'homme a été identifié, mais n'était connu de la police que pour des infractions mineures au code de la route.

Ce dernier, qui a "fait des références à Allah", selon Blair Anderson, chef de la police de St. Cloud, a été abattu par les forces de l'ordre. "Nous avons confirmé qu'il a demandé à une personne au moins si elle était musulmane avant de l'attaquer", a-t-il ajouté. L'agression a été revendiquée par l'État islamique via son agence Amaq. "L'exécutant des attaques au couteau menées dans le Minnesota hier était un soldat de l'État islamique, en réponse aux appels à prendre pour cibles les ressortissants des pays appartenant à la coalition des croisés", peut-on lire dans un communiqué. Un nombre indéterminé de personnes se trouvaient encore à l'intérieur du Crossroads Center à St. Cloud. Plusieurs blessés ont été conduits à l'hôpital, selon la police qui a ouvert une enquête.

L'État islamique, un groupe ultraradical sunnite qui a annoncé à l'été 2014 l'instauration d'un "califat" sur les zones qu'il contrôlait en Syrie et en Irak, a mené des attentats meurtriers dans ces deux pays mais aussi à travers le monde faisant des centaines de morts et de blessés. Il a appelé à plusieurs reprises à cibler les pays engagés dans la coalition internationale dirigée par Washington, qui mène depuis septembre 2014 des frappes aériennes contre les positions jihadistes en Syrie et en Irak. Il a subi ces derniers mois d'importants revers militaires, mais l'organisation jihadiste contrôle encore de larges pans de territoires en Syrie et en Irak et continue à perpétrer des attentats sanglants. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/