2 min de lecture Espagne

Espagne : le scandale des "bébés volés" devant la justice

Sous la dictature de Franco, des milliers d'enfants ont été retirés à leurs parents après l'accouchement et adoptés par des couples stériles proches du régime.

Des manifestants réclament justice pour les bébés volés, le 26 juin 2018 à Madrid.
Des manifestants réclament justice pour les bébés volés, le 26 juin 2018 à Madrid. Crédit : AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
et AFP

Le premier épisode d'une longue série de procès s'ouvre en Espagne. Ce mardi 26 juin, un médecin accusé d'avoir séparé des enfants de leur mère biologique sous le régime de Franco est sur le banc des accusés. Eduardo Vela, 85 ans, ex-obstétricien à la clinique San Ramon de Madrid, est accusé par Inès Madrigal, 49 ans, de l'avoir séparée de sa mère biologique et d'avoir falsifié son acte de naissance, en juin 1969. 

Le témoignage de la mère "adoptive" d'Inès Madrigal, Inès Pérez, avait permis de poursuivre le médecin. Décédée depuis, elle avait avoué qu'alors qu'elle était stérile, le docteur Vela lui avait proposé un bébé. Il lui avait demandé de simuler une grossesse puis l'avait déclarée comme la mère biologique du nouveau-né. En 2013, Eduardo Vela a avoué avoir signé "sans regarder" le dossier médical qui indique qu'il a assisté à l'accouchement.

Des dizaines de milliers de cas similaires

"Je suis inscrite comme fille d'une femme stérile qui n'a jamais accouché", résume Inès Madrigal. Le cas de cette dernière n'en est qu'un parmi des dizaines de milliers. Plusieurs associations dénoncent un trafic de nouveaux-nés soustraits à leur mère pour être confiés à des familles d'adoption sous la dictature de Franco (1939-1975). L'Église catholique est également pointée du doigt pour sa complicité dans ce scandale qui éclaté il y a plusieurs décennies. 

À lire aussi
Un avion de la compagnie Ryanair (illustration) transports
Grève à Ryanair : 600 vols annulés et près de 100.000 voyageurs touchés

Les enfants étaient retirés à leurs parents après l'accouchement, déclarés morts sans qu'on leur en fournisse la preuve et adoptés par des couples stériles, de préférence proches du régime "national-catholique". 

Les mis en cause échappent peu à peu à la justice

Dans la ligne de mire du régime : les familles communistes ou opposées au pouvoir. L'objectif était de punir les femmes qui pouvaient transmettre le "gène rouge" du marxisme, affirme Soledad Luque, présidente de l'association "Tous les enfants volés sont aussi mes enfants". À partir des années 1950, ce sont les enfants nés hors mariage, ou dans les familles pauvres ou très nombreuses, qui ont été davantage visés.

Le trafic a duré au moins jusqu'en 1987, alors que la dictature était terminée depuis plus de 10 ans. Et ce pour des motifs "presque purement économiques", d'après Soledad Luque. Mais malgré l'ampleur du scandale, dénoncé pour la première fois dans la presse en 1982, aucune des plus de 2.000 plaintes déposées n'a abouti, selon les associations.

L'ouverture de ce procès est donc une victoire pour les victimes de ce trafic. Mais après tant d'années, la résignation guette les familles. Les protagonistes disparaissent au fil des années, comme la religieuse Maria Gomez Valbuena, souvent dépeinte comme la tête du trafic à Madrid, morte avant d'être jugée. Reste à savoir si le docteur dévoilera tous les secrets de cette période sombre de l'Espagne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Dictateur Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793879220
Espagne : le scandale des "bébés volés" devant la justice
Espagne : le scandale des "bébés volés" devant la justice
Sous la dictature de Franco, des milliers d'enfants ont été retirés à leurs parents après l'accouchement et adoptés par des couples stériles proches du régime.
https://www.rtl.fr/actu/international/espagne-le-scandale-des-bebes-voles-devant-la-justice-7793879220
2018-06-26 13:02:14
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5231T0oQhH7PrBEeL1otwg/330v220-2/online/image/2018/0626/7793879518_des-manifestants-reclament-justice-pour-les-bebes-voles-le-26-juin-2018-a-madrid.jpeg