1 min de lecture Afrique

Émeutes au Sénégal : le président Macky Sall décrète un deuil national jeudi

Le président sénégalais a déclaré que les drapeaux seront en bernes pour rendre hommage aux cinq personnes décédées lors des manifestations.

Le président sénégalais Macky Sall sort du bureau de vote le 24 février 2019
Le président sénégalais Macky Sall sort du bureau de vote le 24 février 2019 Crédit : SEYLLOU / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

Le calme est quelque peu revenu, une semaine après les émeutes qui ont ensanglanté le Sénégal. Le président Macky Sall a annoncé la tenue d'un deuil national jeudi 11 mars en hommage aux cinq personnes mortes dans les manifestations (chiffre officiel).

Le président a aussi annoncé "la fin de l'état de catastrophe sanitaire" alors que le Sénégal compte 36.000 cas dont 935 décès de la covid-19. Un couvre-feu était en place dans les régions de Dakar et Thiès (ouest).

"Les drapeaux seront en berne, en ce jour de communion, de recueillement et de prières pour nos chers disparus", a indiqué le gouvernement. Les violences de ces derniers jours ont fait au moins cinq morts - onze selon le collectif de contestation, dans les troubles les plus graves qu'ait connus depuis 2012 le Sénégal, réputé comme un îlot de stabilité en Afrique de l'Ouest.

Les émeutes ont commencé après l'arrestation d'Ousmane Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et pressenti comme un des principaux candidats à celle de 2024. L'homme politique a été arrêté et placé en garde à vue après qu'une employée d'un salon de massage a déposé plainte contre lui pour viol. Inculpé, il a finalement été libéré sous contrôle judiciaire, ce qui a mis fin aux manifestations. Ousmane Sonko crie depuis au complot pour l'éliminer de la course à la présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Émeutes Sénégal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants