1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Égypte : la pyramide de Khéops cache-t-elle deux cavités inconnues ?
1 min de lecture

Égypte : la pyramide de Khéops cache-t-elle deux cavités inconnues ?

"ScanPyramids", une mission d'experts a été lancée en 2015 afin de découvrir les zones méconnues des monuments antiques.

La pyramide de Khéops livre de nouveaux secrets.
La pyramide de Khéops livre de nouveaux secrets.
Crédit : MARWAN NAAMANI / AFP
Ludovic Galtier & AFP

La révélation est étonnante et intéressera à n'en pas douter les explorateurs passionnés de la civilisation égyptienne. Plus de quatre millénaires et demi après sa construction, la pyramide de Khéops révèle encore ses secrets : une cavité inconnue aurait en effet été découverte sur l'arête Nord-Est de la dernière des sept merveilles de l'Antiquité encore debout, d'après la mission scientifique en charge du projet "ScanPyramids", après des analyses effectuées à l'aide de nouvelles technologies.

Les scientifiques "confirment" aussi l'existence d'une deuxième cavité "derrière la face Nord, qui laisse deviner un ou plusieurs couloirs superposés qui s'enfoncent dans le cœur de la Grande Pyramide. La forme précise, la taille et la position exacte de cette structure doivent encore être affinées". Le monument géant trône sur le plateau de Gizeh, dans la banlieue du Caire, au côté du Sphinx et des pyramides de Khéphren et Mykérinos. Il a été construit par Khéops, le pharaon de la IVe dynastie qui régna sur l'Égypte plus de 2.600 ans avant Jésus-Christ. 

Révéler des structures internes méconnues

À l'automne 2015, les autorités égyptiennes ont lancé des analyses dans la tombe du pharaon Toutankhamon, dans la Vallée des Rois près de Louxor, dans le sud de l'Egypte, dans l'espoir d'y découvrir une chambre secrète qui pourrait bien abriter le tombeau de la reine Néfertiti. Depuis, le débat s'enlise et de nouvelles analyses au scanner sont toujours attendues.

Le projet ScanPyramids fait appel à plusieurs technologies mêlant "la thermographie infrarouge, la radiographie par muons (électron lourd) et la reconstruction en 3D", pour tenter de "révéler la présence de structures internes méconnues à ce jour dans les monuments antiques". La mission, qui réunit des scientifiques égyptiens, français, canadiens et japonais, a effectué "une campagne de muographie" dans la Grande Pyramide de Guizeh.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.