1 min de lecture Justice

Égypte : 8 ans de prison pour une Libanaise qui dénoncait le harcèlement sexuel

Durant son séjour, cette touriste avait diffusé une vidéo dans laquelle elle racontait avoir été sexuellement agressée plusieurs fois.

Les rues du Caire, en Égypte
Les rues du Caire, en Égypte Crédit : STRINGER / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Une Libanaise a été condamnée samedi 7 juillet à huit ans de prison en Égypte pour "atteinte" au peuple égyptien. Cette condamnation intervient après la diffusion d'une vidéo dans laquelle elle affirmait avoir été victime de harcèlement sexuel, selon une source judiciaire. 

Cette touriste, Mona al-Mazbouh, a été arrêtée fin mai à l'aéroport du Caire alors qu'elle s'apprêtait à quitter le pays. Dans une vidéo largement partagée sur Facebook, elle raconte avoir été victime de harcèlement sexuel dans la rue. Elle évoque notamment un incident au cours duquel on lui aurait volé de l'argent, qualifiant l'Égypte de "pays de salopards". 
 
Ces accusations ont ulcéré des citoyens égyptiens, dont certains ont appelé à son arrestation et déposé plainte. Face à l'ampleur de la polémique, Mona al-Mazbouh a alors diffusé une autre vidéo affirmant que son intention n'était pas d'insulter les Égyptiens et que, dans son précédent enregistrement, elle ne mettait pas en cause "tout le peuple égyptien". 

Accusée de "porter atteinte au peuple égyptien"

Des explications qui n'ont pas convaincu le tribunal du Caire, qui l'a condamné à 11 ans de prison. Il a finalement modifié son verdict à 8 ans une heure plus tard, a indiqué la source judiciaire. Reconnue coupable d'avoir "porté atteinte au peuple égyptien", la jeune femme a également été accusée de propager de "fausses rumeurs" et de s'en être pris "aux religions"

À lire aussi
Vincent Lambert, 42 ans, est dans un état végétatif depuis 2008 justice
Affaire Vincent Lambert : le "processus" de "son décès" est lancé, explique un médecin

L'avocat de Mona al-Mazbouh a fait appel et une audience se tiendra le 29 juillet, selon un responsable au parquet. Selon Franceinfo, Me Emad Kamal a ajouté que sa cliente souffrait de dépression et qu'elle avait subi une opération chirurgicale, qui avait altéré le contrôle de ses émotions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Egypte Droits des femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794030951
Égypte : 8 ans de prison pour une Libanaise qui dénoncait le harcèlement sexuel
Égypte : 8 ans de prison pour une Libanaise qui dénoncait le harcèlement sexuel
Durant son séjour, cette touriste avait diffusé une vidéo dans laquelle elle racontait avoir été sexuellement agressée plusieurs fois.
https://www.rtl.fr/actu/international/egypte-8-ans-de-prison-pour-une-libanaise-qui-denoncait-le-harcelement-sexuel-7794030951
2018-07-07 21:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8d05OimbmJhqdIAkGb0b2g/330v220-2/online/image/2018/0707/7794031134_les-rues-du-caire-en-egypte.jpg