1 min de lecture International

Égypte : près de 700 pro-Morsi condamnés à mort

Le chef des Frères musulmans égyptien Mohamed Badie a été condamné à mort ce lundi en même temps que quelque 700 partisans présumés du président islamiste destitué Mohamed Morsi.

Le Caire, le 16 février 2014. (photo d'archives)
Le Caire, le 16 février 2014. (photo d'archives) Crédit : AFP / KHALED DESOUKI
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pour l'ONU, ce procès marque le plus grand procès de masse de l'Histoire récente. Fin mars, les Nations unies s'en était ému après la condamnation de 500 autres partisans de la confrérie à la peine de mort. Ces derniers ont néanmoins vu leurs peines capitales commuées en prison à vie.

Parmi les 683 accusés condamnés ce lundi 28 avril, une cinquantaine seulement sont en détention - le reste a été libéré sous caution ou est en fuite. Parmi les détenus figure Mohammed Badie, guide suprême des Frères musulmans, la confrérie vieille de 85 ans qui avait remporté toutes les élections depuis la chute du président Hosni Moubarak début 2011, avant d'être déclarée "terroriste" en décembre. Il encourt la peine de mort dans plusieurs autres procès et est incarcéré au Caire.


Ces personnes sont accusées d'avoir participé à des manifestations violentes à Minya, le 14 août, le jour même où quelque 700 manifestants pro-Morsi tombaient sous les balles des policiers et soldats au CaireLe gouvernement intérimaire dirigé de facto par l'armée défend l'indépendance de la justice et affirme que ces lourdes peines avaient été prononcées après "un examen attentif" du dossier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Egypte Mohamed Morsi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants