1 min de lecture Donald Trump

Donald Trump aurait des journées de travail de plus en plus courtes

Le président américain commencerait ses journées vers 11 heures du matin. Il aurait lui-même demandé à avoir plus de "temps exécutif", qu'il passerait devant la télévision ou sur Twitter.

Le président américain Donald Trump
Le président américain Donald Trump Crédit : AFP / JIM WATSON
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Des horaires qui se réduisent comme peau de chagrin. Le président américain Donald Trump aurait des journées de travail de plus en plus courtes, selon le site américain d'information Axios. D'après un journaliste, qui a pu consulter des photocopies de l'agenda de Donald Trump, le locataire de la Maison Blanche aurait grandement réduit son rythme de travail depuis le début de son mandat. 

Selon le site, Donald Trump ne commencerait sa journée de travail qu'à 11 heures du matin, alors que George W. Bush démarrait à 6h45 et que Barack Obama rentrait dans son bureau entre 9 heures et 10 heures, après une séance de sport. Le président américain terminerait sa journée vers 18 heures, après une journée de sept heures. Un changement d'horaires qui s'accompagnerait d'une diminution des réunions auxquelles il assiste.

Plus de "temps exécutif"

Le journaliste d'Axios explique que ce nouveau rythme serait une demande de Donald Trump lui-même, qui souhaitait avoir plus de "temps exécutif". Selon des responsables, ce temps exécutif serait consacré à des moments qu'il passerait seul dans sa résidence privée, devant la télévision ou à consulter Twitter. Pourtant, au début de son mandat, Donald Trump ne rechignait pas à travailler et débutait sa journée plus tôt, souvent par un petit-déjeuner de travail. 

Face à cette nouvelle révélation sur le quotidien du 45ème président des États-Unis, la porte-parole de la Maison-Blanche Sara Huckabee a déclaré : "Le président est l'un des travailleurs les plus acharnés que j'ai pu voir. De nombreux journalistes ont d'ailleurs fait remarquer qu'ils aimeraient qu'il ralentisse le rythme, parce qu'ils ont parfois du mal à le suivre". Une explication qui ne sera sans doute pas suffisante, alors que Donald Trump voit sa présidence mise à mal par la publication d'un livre sur les coulisses de son mandat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump États-Unis Maison blanche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants