1 min de lecture Wikileaks

Disparition d'un co-fondateur de WikiLeaks, la police norvégienne enquête

L'associé de Julien Assange, Arjen Kamphuis, a été vu par ses amis pour la dernière fois le 20 août dans le nord de la Norvège.

Julian Assange est réfugié depuis 2012 dans l'ambassade d'Equateur à Londres
Julian Assange est réfugié depuis 2012 dans l'ambassade d'Equateur à Londres Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
Benjamin Hourcade
Benjamin Hourcade et AFP

L'expert en sécurité n'a plus donné de signe de vie depuis le 20 août en Norvège. La police norvégienne a indiqué dimanche enquêter sur la disparition d'un associé du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, Arjen Kamphuis.

"Nous avons ouvert une enquête", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police, Tommy Bech, ajoutant n'avoir aucune idée du lieu où pouvait se trouver ce citoyen néerlandais. La police "se refuse à spéculer sur ce qui aurait pu lui arriver", a-t-il précisé.

WikiLeaks a évoqué samedi sur Twitter l'"étrange disparition" de M. Kamphuis, précisant qu'il avait été vu pour la dernière fois le 20 août quittant son hôtel de Bodo, dans le nord de la Norvège. Selon WikiLeaks M. Kamphuis avait un billet pour un vol le 22 août au départ de Trondheim, à plus de 700 kilomètres au sud de Bodo. "Le trajet en train entre les deux dure environ 10 heures", précisait WikiLeaks, favorisant l'éclosion de multiples théories conspirationnistes sur Twitter.

M. Assange, un Australien de 47 ans, est réfugié depuis 2012 dans l'ambassade d'Equateur à Londres pour échapper à la justice américaine qui veut le juger pour la publication par WikliLeaks en 2010 de documents militaires et de câbles diplomatiques américains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Wikileaks Julian Assange Norvège
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants