1 min de lecture Afrique

Des rats pour lutter contre les mines antipersonnel

Des rats géants de Gambie sont dressés par une ONG afin de détecter les mines antipersonnel, grâce à leur odorat très développé.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Des rats pour lutter contre le terrorisme en Afrique Crédit Image : CARL DE SOUZA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot et Ryad Ouslimani

Les rats, ces vilaines bébêtes vraiment pas ragoûtantes, peuvent avoir une vraie utilité. Chaque année, elles sauvent même des milliers de vies, en Afrique notamment. C'est ce qu'on découvre jeudi 27 septembre en lisant Paris Match. Un grand papier est consacré à ces nouveaux guerriers qui participent activement à la lutte contre le terrorisme

Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quels rats. Il s'agit de gros spécimens de plus d'un kilo, des rats géants de Gambie. Une ONG belge a réussi les dresser et à faire d'eux la meilleure arme contre les mines antipersonnel, l'une des plaies du continent africain. Face à ces armes qui font des milliers de morts chaque année, ces rats se sont révélés 10 fois plus efficaces que les démineurs, leur taux de réussite est parfait, 100%

Le rat possède en effet l'un des meilleurs odorats du règne animal, juste derrière l'éléphant, premier nez du monde mais pas très pratique, il faut le reconnaître. Autre avantage : grâce à  leur petite taille, ils peuvent passer partout et sont capables d'accéder à des zones accidentées où les machines ne trouvent pas leur chemin. 

À lire aussi
Le médecin congolais Denis Mukwege a reçu lundi 10 décembre 2018 le prix Nobel de la Paix Prix Nobel
Prix Nobel de la Paix : Denis Mukwege, l'homme qui aidait les femmes

22 millions de mètres carrés nettoyés

Surtout, ils peuvent s'approcher au plus près sans faire exploser la mine, leur poids étant en effet est trop faible. Utilisés en Angola et au Mozambique, ces rats ont en quelques années permis de nettoyer 22 millions de mètres carrés contaminés. Et les chercheurs espèrent aller encore plus loin.

Une neurobiologiste a ainsi imaginé un système qui permettrait au rat de déclencher un signal GPS dès qu'il repérerait une odeur d'explosif. Système qui pourrait, à terme, être utilisé dans les aéroports ou sur des zones trop dangereuses pour qu'un humain s'approche, dans le métro par exemple pour un colis piégé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Mines Bombe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794949666
Des rats pour lutter contre les mines antipersonnel
Des rats pour lutter contre les mines antipersonnel
Des rats géants de Gambie sont dressés par une ONG afin de détecter les mines antipersonnel, grâce à leur odorat très développé.
https://www.rtl.fr/actu/international/des-rats-pour-lutter-contre-les-mines-antipersonnel-en-afrique-7794949666
2018-09-27 10:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_taqmiCaS60YAiSUli4lCA/330v220-2/online/image/2018/0927/7794954827_un-rat-chercheur-d-explosif.jpg