1 min de lecture Immigration

Des dizaines de migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye

Au moins 36 migrants clandestins sont morts noyés et 42 autres sont portés disparus après le naufrage de leur bateau au large de la Libye.

Des migrants en Méditerranée, pris en charge par la Marine italienne, le 2 janvier 2014 (illustration)
Des migrants en Méditerranée, pris en charge par la Marine italienne, le 2 janvier 2014 (illustration) Crédit : ITALIAN NAVY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le porte-parole de la Marine libyenne a annoncé ce dimanche 11 mai qu'au moins 36 migrants étaient morts et 42 autres avaient disparu dans le naufrage d'une embarcation de fortune mardi au large de la Libye.

"L'embarcation a coulé à 4 kilomètres au large de Garabulli (à 50 km à l'est de Tripoli). Nous avons pu sauver 52 migrants de différentes nationalités africaines. 36 corps ont été repêchés jusqu'ici, dont 24 aujourd'hui", a indiqué le colonel Ayoub Kassem. Une femme enceinte figure parmi les 36 victimes.

D'après le témoignage des rescapés, l'embarcation transportait 130 migrants du Mali, Sénégal, Gambie, Cameroun, Burkina Faso, ainsi que d'autres pays africains, a ajouté le colonel Kassem.

L'embarcation était en mauvais état

Selon lui, la coque de l'embarcation était endommagée et s'est brisée sous le poids des passagers, peu de temps après avoir quitté la plage de Garabulli.

À lire aussi
La députée Jennifer De Temmerman immigration
Immigration : une députée quitte le groupe LaREM à cause des annonces du gouvernement

La Libye est un pays de transit vers les côtes européennes pour des centaines de milliers de migrants en grande majorité africains. Parvenus sur les côtes libyennes, ils s'entassent dans des embarcations de fortune pour tenter la périlleuse traversée de la Méditerranée vers Malte ou l'île italienne de Lampedusa, au large de la Sicile.

Plusieurs centaines d'entre eux y meurent chaque année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Libye Méditerranée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants