2 min de lecture Danemark

Danemark : un zoo critiqué après la dissection d'un lion devant des enfants

L'animal avait été tué en février dernier à cause d'un manque de place. Des voix ont dénoncé un "spectacle macabre".

Des enfants face à un dissection publique d'un lion dans un zoo danois, à Odense le 15 octobre 2015
Des enfants face à un dissection publique d'un lion dans un zoo danois, à Odense le 15 octobre 2015 Crédit : CLAUS FISKER / SCANPIX DENMARK / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Scène étonnante à Odense. Un zoo de la ville danoise a disséqué un lion mort devant des enfants dans le cadre d'une activité éducative, jeudi 15 octobre. Entre 300 et 400 curieux étaient présents pour assister à l'ouverture du corps de l'animal de neuf mois qui avait été tué en février par ce même zoo, faute de place pour l'accueillir et pour éviter une consanguinité. Son cadavre avait alors été conservé dans un congélateur.

Un employé du zoo, Rasmus Kolind, a ainsi commencé par découper l'animal en enlevant sa langue. Il l'a ensuite dépouillé sous le regard du public qui n'a pas hésité à se boucher le nez compte tenu de l'odeur dégagée par le lion. "Un animal mort, ça sent l'animal mort. Il n'y a pas grand chose à faire", a commenté le gardien. Avec sa collègue Lotte Tranberg, ils ont tenté d'imiter le rugissement du lion en soufflant dans un tube qui avait été introduit dans le cou du félin. Rasmus Kolind s'est ensuite laissé aller à une plaisanterie en demandant si quelqu'un dans la foule désirait un œil.

Un événement commun au Danemark

L'ensemble de la scène s'est réalisée face à plusieurs caméras de télévision et devant des visiteurs dont certains étaient âgés de seulement 4 ans et se situaient à quelques centimètres de la table de dissection. "Je ne veux pas voir ça", a confié un jeune garçon à la télévision publique DR, tandis qu'une petite fille a reconnu que l'événement était "drôle à voir mais aussi un peu dégoûtant".

Habituées des dissections en public, la population danoise les considère comme éducatives. C'est d'ailleurs de cette manière qu'un autre gardien du zoo d'Odense a justifié cet événement. Néanmoins, la porte-parole d'une association de défense des animaux, Humane Society International, a dénoncé la mise en scène d'un "spectacle macabre". L'organisation estime qu'il s'agit d'une conséquence de l'élevage de masse des lions et de milliers d'autres animaux dans les zoos.

À lire aussi
Plus de 900.000 arbres vont être plantés au Danemark après un téléthon en faveur du climat climat
Danemark : plus de 900.000 arbres plantés après un téléthon pour le climat

En février 2014, le zoo de Copenhague s'était attiré des critiques en mettant fin aux jours de Marius, girafon d'un an et demi, avant qu'il n'atteigne sa maturité sexuelle. L'animal avait ensuite été disséqué en public puis sa viande donnée aux lions, ce qui avait provoqué des menaces de mort à l'encontre de la direction du parc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danemark Europe Zoo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants