1 min de lecture Terrorisme

Daesh met à prix la tête du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar

Un avis de recherche circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, signe de la rivalité entre Al-Qaïda et le groupe État islamique.

Mokhtar Belmokhtar dans une vidéo non datée diffusée par Aqmi en janvier 2013.
Mokhtar Belmokhtar dans une vidéo non datée diffusée par Aqmi en janvier 2013. Crédit : HO / ANI / AFP
Julie Coste
Journaliste

En Afrique, comme au Proche-Orient, Al-Qaïda et Daesh se disputent le leadership du jihadisme. Dernier signe de cette rivalité : l'État islamique (EI) aurait mis à prix la tête de Mokhtar Belmokhtar, ex-chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), annoncé mort en juin dernier.

"La section libyenne du groupe État islamique a diffusé ce week-end un avis de recherche contre Mokhtar Belmokhtar, selon RFI. Un tract circule sur les réseaux sociaux, montrant une photo de Mokhtar Belmokhtar, qui s'est récemment autoproclamé chef d'Al-Qaïda en Afrique de l'Ouest et qui se serait réfugié à Derna, dans l’est de la Libye. Daesh s'en est déjà pris, ces dernières semaines, à des proches de Mokhtar Belmokhtar affiliés à Aqmi.

Très virulent contre Daesh

L'EI et Al-Qaïda se livrent un "combat sans merci pour le leadership du jihad mondial", rappelle la radio, citant le spécialiste des questions islamistes Romain Caillet. Or Mokhtar Belmokhtar est le cadre d'Al-Qaïda "le plus virulent à l’encontre de l'EI", selon le chercheur. Cet avis de recherche est donc "l'aboutissement de (la) montée en puissance des menaces (à son encontre, ndlr) : un appel clair à éliminer Mokhtar Belmokhtar qui, depuis environ une semaine, se présente comme le chef d'Al-Qaïda en Afrique de l'Ouest."

À lire aussi
Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daesh (Archives) terrorisme
Daesh vaincu en Syrie : où est Abou Bakr al-Baghdadi, l'ex-calife de l'État islamique ?

Romain Caillet détaille pour RFI le contenu de l'avis de recherche, qui circule sur les réseaux sociaux : "C'est une biographie sommaire de Mokhtar Belmokhtar. Ils donnent des éléments de son parcours biographique qu'on ne connaissait pas, sous réserve que les informations divulguées par l'EI soient exactes. Ils disent notamment qu’il s'est réfugié en Libye après l'intervention française au Mali dans le cadre de l'opération Serval, puis qu'il a fondé al-Mourabitoune (Al-Qaïda en Afrique de l'Ouest, ndlr) dans la ville de Derna".

Il semble donc que Mokhtar Belmokhtar est bien vivant, alors qu'on l'avait dit mort en juin dernier, tué par des frappes américaines en Libye. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Daesh Al-Qaïda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779494477
Daesh met à prix la tête du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar
Daesh met à prix la tête du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar
Un avis de recherche circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, signe de la rivalité entre Al-Qaïda et le groupe État islamique.
https://www.rtl.fr/actu/international/daesh-met-a-prix-la-tete-du-chef-jihadiste-mokhtar-belmokhtar-7779494477
2015-08-25 12:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/27RuD_xRv79sjdbqHjQoYQ/330v220-2/online/image/2015/0825/7779494523_000-nic6176825.jpg